Les Mots Z’Arts Voyageurs (Voyagination)

Forum pour auteurs et artistes
 
 AccueilAccueil  Accueil  Espace Défis Publics  Livre des commentaires (visiteurs)   L'Espace Défi   Espace des auteurs   Articles/Édito/Livres de nos Auteurs  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Répondre au sujet
Partagez | 
 

 Une odyssée fantastique :

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Claire Obscur
Admin
Admin
avatar

Date d'inscription : 10/01/2016

30052016
MessageUne odyssée fantastique :

Les brumes du lac




 
                                                              Jeudi 15 octobre. 20h





« Ma chère Gavroche *»


Si je t’écris aujourd’hui, c’est qu’il m’est arrivé quelque chose de curieux… Je connais notre appétence à résoudre les faits étranges, c’est pourquoi je ne résiste pas à l’envie de partager cet événement avec toi. Voici un moment que ça dure, cependant, il est temps que je trempe ma plume pour te raconter des détails que je risque d’oublier si j’attends trop longtemps.
Si l’histoire se révèle intéressante, comme je le pressens, tu auras la primeur de la lecture. Et si l’histoire n’est pas à la hauteur de mes espérances, tu auras été, tout simplement, l’invité de mes élucubrations.

Tout a commencé à la fin de l’été, juste comme je venais de m’installer dans la maison du lac, ce fameux mois d’août où le pays tout entier a été plongé dans un brouillard lourd et sinistre durant plusieurs jours…
Je me souviens m’être placée dans le fauteuil face à la fenêtre pour guetter la migration de ses brumes angoissantes… Comme tu le sais, je n’aime pas particulièrement le brouillard, mais celui-ci me fascinait par les couleurs inhabituelles qu’il offrait… Des volutes bleu et rose, qui se mélangeaient dans des violets et des parmes spectaculaires. Mais ce qui retenait surtout mon attention, c’était ces filets aussi denses que de l’encre qui parsemaient ces volutes… On eut dit une résille de capillaires sanguins transportant des flux bleu-nuit.
Pourtant, si ces résilles m’intriguaient au plus haut point, un autre fait bizarre ne cessait de me donner une sensation étrange. Elle était due à la quasi-certitude que je voyais quelque chose d’impossible en la présence d’arbres à l’intérieur de ce coton chamarré… Au premier abord, je n’y avais pas prêté attention, concentrée sur ces résilles mouvantes… Cependant, après avoir réalisé ce phénomène et avoir redoublé d’attention, jusqu’à m’avancer au plus près de la vitre, j’eus la certitude qu’une forêt flottait dans cette brume au-dessus du lac… C’était comme si elle transportait une autre partie de la Terre avec elle. Ou plus effrayant, un tout autre monde. Je me disais que Stephen King devenait de ce fait un visionnaire, car, certainement, j’allais bientôt voir apparaître les tentacules d’une pieuvre ou quelque autre bestiole décrite dans « Brumes » cette magnifique fiction. Je reculais et fermais les yeux m’attendant à les rouvrir dans son Supermarché de l'horreur, rongée d’angoisse.
Je t’assure que malgré la beauté du spectacle, cette apparition hallucinante de forêt me fit frissonner plus d’une fois.
Lorsqu’enfin les brumes se levèrent sur un ciel pur et d’un bleu exceptionnel, bien sûr, aucune forêt flottante ne trônait au-dessus du lac ! Je mis cela sur le compte d’effet d’optique bien arrosé de fatigue et d’imagination débordante…
Je m’installais à mon bureau pour écrire et je constatais que mon stylo plume était vide. Ce n’était pas un problème, la réserve était suffisamment approvisionnée en grosses bouteilles d’encre et en produits de toutes sortes, notamment alimentaires, pour que je puisse tenir un siège sans sortir pendant plusieurs semaines ! Je filais donc chercher de quoi remplir le petit flacon que je laisse toujours à portée de main pour mon stylo gourmand…

Toutefois, j’étais surprise que stylo et petit encrier soient vides. En effet, il me semblait les avoir remplis la veille, et je n’avais pas écrit au point de vider plusieurs cartouches. Comme j’avais réuni des infos pour écrire un article commandé par mon journal, j’écrivis une bonne partie de la nuit, parallèlement hantée par les visions de cette forêt improbable… Les jours suivants, j’oubliai l’incident et partageai ma vie entre mes travaux d’écrivain et mon travail de journaliste. Mais, moins de 3 semaines plus tard, l’histoire se renouvela, je dirai presque mot pour mot. Puis encore une fois, le brouillard, les couleurs, les résilles, tels de petits vaisseaux entremêlés courant dans les brumes. Sans oublier le stylo et l’encrier vides chaque matin et… La forêt. Le brouillard venait, et s’en allait.  Jusqu’au jour où il resta plusieurs semaines, laissant ma maison dans un coton qui ne semblait là que pour cacher cette forêt dont j’apercevais les pointes serrées de pins imaginaires… Te dire la tension qui régnait dans cette maison solitaire est inutile n’est-ce pas ?Cependant l’affaire se corsa lorsque, en sortant du village pour m’approvisionner en encre qui continuait étrangement à s’évaporer tous les jours, je m’aperçus que seule ma maison était emmitouflée d’une écharpe blanche (elle était d’un blanc immaculé vue de l’extérieur). Quelques personnes s’étaient attroupées et observaient le phénomène en s’interpellant. Lorsque je sortis de ces brumes insolites, les gens s’écartèrent et me regardèrent comme si j’étais un extra-terrestre, et à vrai dire, je me demandais quelques instants si je n’en étais pas un… Et c’est à mon retour, chargée de trois grosses bouteilles d’encre, que j’ai pris la décision de t’écrire… Je n’avais cependant pas l’intention t’envoyer ce courrier tout de suite, pensant le rédiger un peu à la manière d’un journal. Je sais que tu n’aimes pas attendre les suites des histoires et je pensais t’envoyer le tout en une seule fois. Je l’ai pris comme un jeu, me disant que mon imagination débordante sauverait l’histoire si elle manquait d’évènements croustillants. Voilà pour le commencement de l’histoire.

Voilà pour le commencement de l’histoire. À partir de cet instant, je vais t’écrire au présent, jour après jour.

Je suis (encore) devant ma fenêtre (décidément, elle me fascine), il faut dire que la forêt se fait de plus en plus présente, elle semble se resserrer autour des murs, et je suis sûre d’entendre parfois, les branchages caresser le toit… Je commence à imaginer ce qui se passera lorsqu’ils ne se contenteront plus de « caresser »… Je tremble… Je pourrais décider de rentrer chez moi, de dire stop à l’angoisse qui m’étreint… De retourner dehors pour savoir s’il n’y a toujours que ma maison qui est cernée par cette grisaille couverte de veinules mouvantes. Mais je ne peux m’y résoudre. Il se passe quelque chose ici. J’ai beau avoir peur, me poser des tas de questions, je veux savoir.

Les arbres, je suis sûre, ne sont plus imaginaires… Ils avancent et grattent maintenant les murs, et même, j’ai cru apercevoir des branches tâter la vitre, agitées par un vent sifflant, à moins que ce ne soit les arbres qui chuchotent.






* Note : non ce n'est pas une erreur, c'est bien "Ma".
En fait chose curieuse, lors d'une discussion avec notre Gavroche, que certains connaissent ici sous un autre pseudo, bien féminin cette fois, je fus subitement assaillie par une idée de nouvelle en écoutant sa conclusion sur la petite anecdote qu'elle venait de me raconter.
Je commençai à l'écrire, loin de m'imaginer que le thème du défi se cachait dans un coin de ma tête, ce qui, somme toute, était normal. Pourtant, comme cela arrive souvent, il suffit que je rédige, où que je discute du thème d'un défi avant sa mise en ligne, pour que je sèche complètement...
Il est beaucoup plus facile d'écrire en découvrant un thème, que d'écrire sur un thème potassé pour sa rédaction. Bref, thème et nouvelle ont dû se télescoper, et j'en suis fort aise... Je ne serai pas en retard cette fois-ci, sauf si l'ordinologie, avec ou sans net, me joue un vilain tour..
.

_________________
Écrit par Claire Obscur     Tous droits réservés ©️


Vous inscrire, participer aux défis, écrire, commenter, c'est ici
Commenter sans vous enregistrer c'est ici
En bref pour tous ! But de La Vie : naître pour mourir. Zut, vous ne saviez pas ? J'ai bien dit "but de La Vie", pas " de ma vie"       


Dernière édition par Claire Obscur le 26.06.16 1:10, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagination.forumactif.org
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Une odyssée fantastique : :: Commentaires

avatar
Re: Une odyssée fantastique :
Message le 30.05.16 17:05 par Vividecateri
Je parie que la maison va être avalée par les branches, que les arbres et la maison bien encerclée, vont se poser sur les nuages du brouillard et qu'ils vont se nourrir (les arbres) de l'encre qui est en train de s'évaporer et que tu vas flotter au dessus d'un monde réel ou irréel et que tu vas nous faire peur ou nous donner de la joie et des rêves plein plein plein...et pis c'est tout et la dessus des kissous à toi et notre gavroche à casquette
avatar
Re: Une odyssée fantastique :
Message le 30.05.16 17:22 par Claire Obscur
Quand Vivifonce, tête bessée ! et qu'elle arrive planplan, ou pas !!!! héhéhéhé !!!!!

Toi tu as encore parlé aux arbres !!!! Fais attention auxquels tu parles, il y en a qui mentent !!! alien
avatar
Re: Une odyssée fantastique :
Message le 30.05.16 18:28 par EPONINE52
  Très chère ! J'ai bien reçu ton courrier et j'avoue que toute cette histoire sent mauvais, j'te le dis tout de go car je n'ai pas ton brio pour narrer cette extraordinaire aventure ! J'ai bien peur que tu aies réveillé des forces obscures, loin d'être claires ! Quant à moi, je me demande si ce n'est pas un lac que je vois se dessiner quand je me balade dans la forêt ! Serions nous tombées dans un vortex ? Mais keskispasse ?? affraid  En tous cas, quelle verve !! Quelle richesse d'écriture et quelle argumentation ! J'suis captivée et inquiète !! Nooooon franchement, j'suis bien contente de t'avoir inspirée mais vu que t'as mon neurone moi j'ai plus l'ombre d'une idée !! J'adoooore l'atmosphère lourde, pesante et angoissante qui émane de ton courrier ! Tu as l'art de nous tenir en haleine et comme tu le sais déjà, j'ai vraiment hâte de connaître la suite de ces événements qui ne me disent rien de bon !! J'adoooore tant le fond que la forme qui est très riche en vocabulaire, un courrier très élaboré !! Bon si ça continue, faudra voir à ce que les corneilles interviennent ! Donc la conclusion s'impose d'elle-même CASQUETTE A RAS DE TERRE pour ce récit à la Lovercraft !! Merciiiii !! Bisouuuuuus et douce soirée loin des brumes hantées ! A bientôt !!  
avatar
Re: Une odyssée fantastique :
Message le 30.05.16 19:24 par Véro D.
affraid Brrrr!!! du mystère, du fantastique, de l'angoisse, tout ce que j'aime!!mais quelle est donc cette forêt surgie du brouillard?? confused j'adore cette ambiance surnaturelle et inquiétante, vivement la suiiiittteeee !!!! Bravo ClaireO !! Bises !!
avatar
Re: Une odyssée fantastique :
Message le 30.05.16 20:59 par Claire Obscur
Eponine, je suis absolument pliée à te lire, je ne peux pas te dire pourquoi encore, mais lorsque tu liras la suite tu comprendras sans doute....
Mais ça ne m'étonne pas de toi ! n'envoie pas les corneilles, tout va bien...
Je te renvoie le neurone emmitouflé dans un coton de brume inspiratrice... Et je sais de quoi je parle !!!Donc je te lance aussi la casquette pour la suite, parce que je mets le petit paquet de brume dedans, comme ça ce sera toi qui aura une idée sous le bocal!!!
Voilà Gros bisous !!!!!! et oui à bientôt !!!!
avatar
Re: Une odyssée fantastique :
Message le 30.05.16 21:06 par Claire Obscur
Merci Vero !!!! c'est grâce à Epo à cause d'une petite phrase spontanée... J'en reviens pas comme l'idée m'a prise... je suis trop contente, ça faisait longtemps que cela ne m'était pas arrivé ! Je mets la suite ce soir avant d'aller fermer mes p'tits oeils... contente parce que c'est pratiquement fini... plus que relecture et corrections, héhéhé !!!
Quant à toi j'attends avec autant d'impatience la suite d'Emma et aussi le moment où tu auras le temps d'être parmi nous plus souvent !!! Retrouver notre club !!! Bisous !!!!!
avatar
Re: Une odyssée fantastique :
Message le 31.05.16 9:08 par laurent P
Il y a une forme de fascination, de curiosité qui pour moi prend le pas sur l'angoisse... plutôt envie d'y rester pour voir ce qui va se passer que de m'enfuir... à tort ou à raison, je ne sais pas encore. Ton récit est accrocheur en tout cas Surprised
avatar
Re: Une odyssée fantastique :
Message le 31.05.16 13:40 par Claire Obscur
Merci Laurent !Faut dire que je suis accrochée moi aussi à la brume. a moins que ce soit la brume qui s'accroche à moi ?
Tu as raison reste !!! plus le nombre de fou restera, plus ça changera l'angoisse en surp Very Happy rise !
avatar
Re: Une odyssée fantastique :
Message le 31.05.16 14:33 par EPONINE52
Vividecateri a écrit:
Je parie que la maison va être avalée par les branches, que les arbres et la maison bien encerclée, vont se poser sur les nuages du brouillard et qu'ils vont se nourrir (les arbres) de l'encre qui est en train de s'évaporer et que tu vas flotter au dessus d'un monde réel ou irréel et que tu vas nous faire peur ou nous donner de la joie et des rêves plein plein plein...et pis c'est tout et la dessus des kissous à toi et notre gavroche à casquette
 Là Vivifiée l'heure est grave ! Faut que tu regardes dans tes grimoires parce que pour le coup on a perdu Claire !  affraid Elle s'est fait avaler par la brume alors faut faire kekchose !! J'espère que tu trouveras la solution parce que sinon on est mal barrées !! Faut qu'on la retrouve !! Bisouuuuus ma Vivifiée et à bientôt !   geek queen Basketball Basketball Basketball Basketball Basketball
avatar
Re: Une odyssée fantastique :
Message le 31.05.16 15:14 par Vividecateri
Madre mio!!!! Kepassa encore... je pars une journée et quand je reviens je suis planplan et je dois lire mes grimoires!!!! Et en plus mes neurones sont tous mais tous rapaplas... Aie aie aie je vais voir les suites si il y en a.... Kissous les filles les corneilles les tontons et les zautres.... jsuis dans le lac... c'est bien embrumationné dans ma tête... ici...
avatar
Re: Une odyssée fantastique :
Message le 31.05.16 16:24 par Claire Obscur
Ben voilà je me disais bien aussi que les sorts du grimoire ne nous protégeaient plus !!!! ABANDON de poste, voilà le résultat !!!! Kissous quand-même vilaine fugueuse !!! alien flower sunny geek


Dernière édition par Claire Obscur le 21.07.16 2:12, édité 1 fois
avatar
Re: Une odyssée fantastique :
Message le 31.05.16 16:30 par EPONINE52
Vividecateri a écrit:
Madre mio!!!! Kepassa encore... je pars une journée et quand je reviens je suis planplan et je dois lire mes grimoires!!!! Et en plus mes neurones sont tous mais tous rapaplas... Aie aie aie je vais voir les suites si il y en a.... Kissous les filles les corneilles les tontons et les zautres.... jsuis dans le lac... c'est bien embrumationné dans ma tête... ici...
Ah ben c'est pas grave ! Prends ton temps ! si elle est perdute tu vas bien finir par trouver une solution ! A moins qu'elle réapparaisse demain ! bisouuuuus ma Vivifiée et à bientôt !! 
avatar
Re: Une odyssée fantastique :
Message le 20.07.16 17:06 par priscilla
Bonjour Claire, je découvre ton odyssée et j'ai hâte d'en connaitre la suite. je continue donc ma lecture. Bises.
Re: Une odyssée fantastique :
Message  par Contenu sponsorisé
 

Une odyssée fantastique :

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Les Mots Z’Arts Voyageurs (Voyagination) :: Du côté Claire Obscur :: Nouvelles-
Répondre au sujetSauter vers: