Les Mots Z’Arts Voyageurs (Voyagination)

Forum pour auteurs et artistes
 
AccueilAccueil  Accueil  Espace Défis Publics  Livre des commentaires (visiteurs)   L'Espace Défi   Espace des auteurs   Articles/Édito/Livres de nos Auteurs  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 Sujets 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
29032017



- Allongez-vous.

Silence. Tête baissée. Plusieurs secondes passent.
"La table n'est pas propre".

- Ah oui.

Le bruit du rouleau tiré à toute vitesse.
Le papier chiffonné dans ses doigts.
Ses mains s'en libérant dans une poubelle que je ne vois pas.
Et la nouvelle nappe sur laquelle je m'allonge.

- Ah vous avez une combinaison.
"Non, ce n'est qu'une robe."

Silence. Nous deux. Silence.

Tâtonnement sur mes jambes. Effleurées.
Gestes hésitants, qui cherchent, qui n'osent.

- Redressez-vous...
 
par valerie benz - Commentaires: 1 - Vues: 163
11032017


Dans l'écrin de ses chagrins
Enfoncé dans le velours
Un tout petit nuage d'embruns
ride les soirs et matins
de la vieille demoiselle.

Sous ses gants de soie, honteux
sont les points bruns de sa peau.
Les yeux pleins de malice, eux
soudain s'éteignent sous l'eau
qu'écope la vieille demoiselle.

Mais les joues restent humides.
Les cils coulent : la noirceur
de la potion du druide
couvre plèvre et coeur;
Oh mademoiselle se rebelle !

------------------------
Jeté l'écrin, à la Pointe des Capucins
 
par valerie benz - Commentaires: 4 - Vues: 158
19032017

Effleurement

Il n'y avait rien d'obscur de ton coté
Rien de mauvais à rencontrer
 
par Tsu - Commentaires: 1 - Vues: 120
24032017

L’impact des gouttes sur le métal sonnait en elle comme les nuits d'avant. Un avant très lointain.
.
C'était de mauvaise augure, mais d'un geste de la main, elle chassât, .... aussitôt les pieds sur le sol, ...les nausées, et jeta le café amer dans l'évier. Grognon. Elle était grognon.
Pourquoi ce clapotis avait-il surgi cette nuit, ces effluves d'antan, ce sommeil agité, ces images encombrantes ?
.
Sous la douche, les souvenirs remontèrent....
.
Quand toute jeunette, elle brandissait au-dessus du lit son oreiller inondé de sueur, face à la cascade de ses cauchemars,...
 
par valerie benz - Commentaires: 3 - Vues: 129
28032017

Poèmes Le_cri10

Y'a des regrets qui traînent dans mes rues
des chimères folles qui grimpent sur mes murs
et puis des espoirs à perte de vue
 
par EPONINE52 - Commentaires: 2 - Vues: 133
24022017

Il est des pères indécents
de par leur mort.
Et des pères innocents
en partance.
Il en est des fatigués de s'être tant battus
pour prouver à leurs filles qu'elles étaient bienvenues
au monde.


Il est des pères indifférents
de par leur silence.
Et des pères insolents
en trois mots.
Il en est des maladroits, conscients et rebelles
désireux de parler droit : tu es, je suis, nous sommes
ce monde.

Il est des pères éternels
de par l'amour.
Et des pères si tremblants
en fusion.
Il en est tant des...
 
par valerie benz - Commentaires: 3 - Vues: 223
26022017

Tes larmes sur mes cendres

Le bruit de tes larmes sur mes cendres
Eclaboussures qui se font entendre
 
par Tsu - Commentaires: 3 - Vues: 156
19022017


humour tendresse
Hoooo de France !!!
.
Les paupières se baissent pour regarder mon île.
Les cils noirs de mascara, de suie... des dames et demoiselles
battent lourdement puis s'ébrouent en jolies ombrelles
se balançant, par amour, parce-que rien n'est inutile...
dans les Hauts de France.

Les mains rêches des unes, manucurées des autres
se posent sur les hanches. Les cous se tendent, à l'affût :
un appel au secours, près du moulin, moi oui, et toi, entendu ?????
Le poulailler vole, souffle, secoue ses ailes gelées, et dégote
un poussin, sale - "d'où qu'il...
 
par valerie benz - Commentaires: 2 - Vues: 148
16022017

[size=32]Ha ! Les saisons….[/size]

Ha ! Les trahisons
Les sourires, les passions
Dans le vent d'hivers
 
par Tsu - Commentaires: 3 - Vues: 179
18022017

Les sous-vêtements de la tourmente


Quand j'ai perdu ma première culotte
On m'a dit qu'elle sentait l'échalote
Quand j'ai égaré ma deuxième culotte
On s'en était servi comme mascotte
Ma troisième culotte ?
Horrible, on aurait cru une tête de lotte
Que...
 
par Tsu - Commentaires: 2 - Vues: 147
06022017

C'était perdu d'avance
C'était un peu osé
De vouloir juste désirer
Les faces mélancoliques
Les grimaces comiques
Disparues un beau jour
Comme les braises dans le four
 
par Tsu - Commentaires: 3 - Vues: 153
06022017

Chez vous, Monsieur...

Toujours j'irai en votre manoir.
Et toujours je me souviendrai
Des émotions que j'ai vues dans vos yeux
Du respect de vos pas sur les pierres
De vos mains caressant les tours
Toujours je retournerai au manoir.

Par tous les temps, surtout !
En plein vent, sous la pluie, comme aujourd'hui
c'était bon. Quelle force ! Quelle force ?
Me ramène, à toute heure, sans bravoure...
Juste par (égoïste) besoin, ravissement, au salon de velours ?
Des histoires y dansent en farandoles dans le lierre, j'ouïs...
 
par valerie benz - Commentaires: 1 - Vues: 158
02022017

[ltr]C'était le soir de la Saint-Valentin.
J'étais si près de ton cœur.
Lorsque surpris, par la tempête.
Tu m'as prise dans tes bras.
Tu disais que tu m'aimais.
Que, dans mes cheveux, nimbés de pluie
 
par Vividecateri - Commentaires: 4 - Vues: 139
02022017

Elle a pleuré, ma mère

Je suis parti en dérive
Quand j'ai traversé la rive
 
par Tsu - Commentaires: 4 - Vues: 144
23112016

Poèmes Homme_10

Je me suis mise tant de fois la tête à l'envers
que quelquefois, je n'ai plus trop les pieds sur terre
J'ai brûlé ma chandelle par les deux bouts
 
par EPONINE52 - Commentaires: 12 - Vues: 227
26012017

Tu erres seul sur la ville, comme mort-vivant.

Il n’y a ni soleil, ni lune dans ton ciel ;

Et la vie a la couleur du feu et du sang

 
par Dodo - Commentaires: 4 - Vues: 144
25012017

Poèmes Le_ban10

Ce matin, je suis allée chercher des mensonges
Ils font toujours semblant d’être des songes
Mais ne sont que réalité sombre.  
Sans prévenir, ils savent vous sauter dessus ces machins là
J’en ai pris une poignée avec précaution
 
Ensuite j’ai cherché des bosses, des bleus, des gnons,
Des insultes, des brimades, des mauvaises intentions
Des oreilles qui...
 
par Claire Obscur - Commentaires: 3 - Vues: 109
29112016


écrit d'un trait
Poète déjanté mais lucide.


Il a des fourmis dans le poignet,
Sa plume se trémousse et danse
 
par franek - Commentaires: 10 - Vues: 197
18112016

Poèmes Fille_10

J'en peux plus d' ce monde trop petit
au ciel sans cesse chargé de pluie
éructant son lot de mal lotis
errant dans le dédale de mes nuits

Alors j'traîne ma carcasse
à côté de mes godasses
dans ce monde...
 
par EPONINE52 - Commentaires: 4 - Vues: 187
20012017

mais je ne le crois pas.

Quand je fais l'enfant, riant en silence au coin
C'est que ma bulle fuit. Et hurle en silence la gueuse :
Pitié ! Pardon ! mais laissez-moi dans ma couveuse.
J'ai oublié votre alphabet, vos mains : ne revenez point ...
.
Un mielleux, duveteux et fort mâché arrière-plan
dont vous devriez peut-être prendre garde
vous apparaît tel un piment avalé par mégarde ?
Tous, toussez-moi ! Attention...volcan ou rage de dents ?
.
Par un elfe amoureux, extirpée du monde vaginal
ma plume halète, goutte, se recroqueville...
 
par valerie benz - Commentaires: 2 - Vues: 150
15012017

Blotti au fond de mon arrosoir se cache un lézard bleu vert noir...
Je fais semblant de ne pas le voir.
Cet animal sort au soleil, se nourrit d'insectes et rêve sur la chaleur des pierres.
Or c'est tempête. Vent, pluie et obscurité.
L'autre soir des moustiques en pagaille sont entrés dans la cuisine.
Je lui en ai portés...En douce, dans l'arrosoir. Je souris.

Au vingt-neuf venelle du Penker dort un chien au pied du lit.
Je le sais : il gémit quand la messe sonne.
Cet animal aime courir, nager, jouer, rapporter la balle à son maître.
Or c'est curieux....
 
par valerie benz - Commentaires: 8 - Vues: 228
15012017

S’il suffisait d’ouvrir les portes des prisons
Pour libérer l’esprit de ses plus vils mensonges
S’il suffisait d’abattre un mur ou des cloisons
Pour qu’on voie s’envoler les papillons des songes…

J’irais voler la clef dans l’antre de l’Enfer
Pour éclairer nos jours de sa pervenche flamme
L’amour se sauverait de ses vapeurs d’éther
En embaumant nos coeurs d’une épice oriflamme…

S’il suffisait de fuir les démons de l’argent
Pour trouver un Éden de paix et de partage
S’il suffisait de croire en l’homme intelligent
Aux valeurs de la...
 
par Lukyone - Commentaires: 9 - Vues: 192
15012017

Poèmes Moi_fa10


Il se dit, qu’elle est sa feuille de papier,
Où il retrace les pas du temps qui passe,
Des pages que souvent, il aime à feuilleter
A venir y relire tout ce qui en dépasse,
D’images.
Il écrit aussi :
Dans le blanc se nichent des trésors cachés,
Des peut-être qu’un jour…des possibles demain…,
Ces formules qui empêchent les portes de se fermer
Ces déraisons qui font, que l’on reste en chemin,
En partage,
 
par nessim - Commentaires: 7 - Vues: 269
16012017

Poèmes Anges_10
J'aimerais me retrouver face à face avec moi-même
pour me demander une bonne fois quel est mon problème
 
par EPONINE52 - Commentaires: 2 - Vues: 148
09012017

Le poète persuadé d'être laid.


Il avait toujours les souliers sales, décousus, fatigués
et donc les chaussettes mouillées les jours de pluie, qui sentaient fort.
- Parfois il venait en pantoufles. Aussi âgées que ses godillots.

Il ne disait mot ; à peine un bonjour qu'il avait dû entamer un matin et jamais fini de prononcer...
- Puis il disparaissait dans les rayons, étouffant son pas, soulevant ses semelles... ?
bloquant sa respiration, taisant une page tournée, un auteur effeuillé. En admiration.

Toujours il était silence, une présence...
 
par valerie benz - Commentaires: 5 - Vues: 162
02122016

Précision suite à mon départ (suppression décidée) de FB.

Selon quelques auteurs, poètes, et autres...
je n'ai" aucun respect", je ne fais" aucun effort", je ne suis "aucune règle", il faut "passer un temps fou pour comprendre mes mots" et
surtout
je m'offre la liberté d'écrire comme cela me vient :
SPONTANEMENT
et !!!! horreur...j'impose à ma plume de poursuivre sans regrets, sans remords.
.
Suite à  "ça",  malgré "ça" et bien des efforts...(oh oui je vous l'assure)
je suis et...
 
par valerie benz - Commentaires: 8 - Vues: 185
06122016

[size=18]SLAM L’AME[/size]

Funambule sur le fil de la poésie,
Écrire sa vérité au front des nantis,
Prendre la ligne, la poudre d’escampette,
 
par franek - Commentaires: 6 - Vues: 232
10122016

Poèmes Muk4HbRKFfJPVQH9Flo7gVAFEaUDouleur sourde : sourde surtout !
Chut...
.
.
Il fût un temps où nous étions proches.
Te souviens-tu
 
par valerie benz - Commentaires: 6 - Vues: 188
14122016

La cale un
cas....


Comment avec juste des mots
écrire une tempête ?
. viser la tête
. toujours la tête
. entre les yeux
. n'est pas le mieux
. efficace oui, mais laid.
. Dès lors, on est con - damné.
.
Comment juste avec des mots
calmer une tempête ?
- un câlin...............................................
 
par valerie benz - Commentaires: 4 - Vues: 176
06122016


 
Des nuées d'oiseaux filant d'ici...
Les cygnes de Quelern s'approchant des hommes s'affairant dans les parcs d'huîtres...
Tant de chevreuils en nos jardins, à l'affût du bourgeon téméraire...
Et le soleil réchauffant notre terre, nos maisons et nos coeurs
 
par valerie benz - Commentaires: 2 - Vues: 140
 Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  SuivantRevenir en haut 
Utilisateurs parcourant actuellement ce forum: Aucun
Modérateurs:EPONINE52, comité de lecture, Vividecateri
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers:  
Nouveaux messages Nouveaux messages
Nouveaux messages [ Populaire ] Nouveaux messages [ Populaire ]
Nouveaux messages [ Verrouillé ] Nouveaux messages [ Verrouillé ]
Pas de nouveaux messages Pas de nouveaux messages
Pas de nouveaux messages [ Populaire ] Pas de nouveaux messages [ Populaire ]
Pas de nouveaux messages [ Verrouillé ] Pas de nouveaux messages [ Verrouillé ]
Annonce Annonce
Annonce globale Annonce globale
Note Note