Les Mots Z’Arts Voyageurs (Voyagination)

Forum pour auteurs et artistes
 
 AccueilAccueil  Accueil  Espace Défis Publics  Livre des commentaires (visiteurs)   L'Espace Défi   Espace des auteurs   Articles/Édito/Livres de nos Auteurs  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 le monde des rêves 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
vickie

avatar

Date d'inscription : 27/08/2017

16092017
Messagele monde des rêves 3

« Comment ai-je fait pour confondre un arbre et un champignon ! », pensa Edan, en colère contre lui-même.
 
« - Tu étais perdu, et terrifié. On ne voit pas toujours les choses comme elles le sont vraiment quand on a peur. Les larmes les déforment. La douleur les déguise et rend tout encore plus effrayant que ça ne l’est en réalité. Certaines personnes sombrent dans la folie comme ça, parce que leurs terreurs deviennent leurs univers. Toi, tu as lutté à ta façon contre ta peur. Tu as remplacé l’objet qui t’effrayait par un autre que tu connaissais et qui te rassurait. C’est pour ça que maintenant que tu as retrouvé ta sérénité, tu peux voir de nouveau la réalité telle qu’elle est et donc voir le champignon qui existe au lieu du chêne que tu aurais aimé voir à cet endroit. »
 
Luna avait répondu à voix haute. Edan se retourna lentement vers elle, éberlué.
 
« - J’ai réfléchi tout haut ?, demanda-t-il, se doutant de la réponse.
-          Non, confirma Luna.
-          Alors comment est-ce possible ? Comment as-tu fait pour deviner ce que j’étais en train de me dire ? Tu lis dans les pensées ?
-          Oui, répondit simplement la gamine, en haussant les épaules.
-          Et ça fait longtemps ?
-          Non. C’est la première fois. »
 
Edan resta sans voix. Il dévisagea sa sœur quelques minutes, en silence, pensif. Le fait qu’elle puisse être télépathe était déjà surprenant, mais les propos qu’elle tenait, les raisonnements qu’elle formulait, la clairvoyance dont elle faisait preuve, à sept ans, n’étaient pas moins déroutants. Edan jeta un coup d’œil méfiant autour de lui : il se passait des choses étranges ici. Une chose était certaine : magique ou pas, cet endroit ne lui plaisait pas du tout.
 
« - Bon, on y va ?, proposa Luna d’une voix légère.
-          Où ? , demanda Edan.
-          Ben au village des fées, répondit Luna du ton de l’évidence.
-          Mais on ne sait pas où il est, Luna, on ne sait même pas s’il existe ! , rappela Edan, et même s’il y avait un village des fées quelque part, il est peut-être à des kilomètres d’ici !
-          Et alors ? De toute façon on ne va pas rester ici toute la journée. Il n’y a qu’un chemin : suivons-le, on verra bien où il nous conduira. A moins que tu n’aies autre chose de prévu... », suggéra la petite, un clin d’œil accompagnant son sourire malicieux.
-          D’accord, allons-y. Mais d’abord laisse sortir les papillons de ta boîte et donne-la moi s’il te plaît. J’en ai besoin.
-          Pour quoi faire ? , demanda Luna, réticente à l’idée de se séparer du précieux récipient qu’elle serrait maintenant contre sa poitrine.
-          Elle nous servira de garde-manger : nous ne pouvons pas voyager sans nourriture. », expliqua Edan.
 
A contre cœur, Luna déboucha la boîte, regarda ses beaux papillons s’envoler à tire d’aile haut dans le ciel, et la tendit à son frère. Edan s’en empara et entreprit de détacher quelques morceaux du pied du champignon géant. Etant donné la taille et l’épaisseur de celui-ci, Edan s’attendait à devoir tirer dessus de toutes ses forces pour en obtenir un bout, mais la chair s’avéra tendre, se déchirant facilement sous ses mains, et Edan ne mit pas longtemps à remplir sa boîte de gros morceaux de champignon. Une fois ceci fait, il prit résolument la main de sa sœur dans la sienne. Devant eux, l’étrange chemin de pierre s’étendait à perte de vue. Edan poussa un soupir, resserra un peu plus sa main sur celle de Luna et s’avança avec elle sur le sentier. Ici commençait pour eux, sans qu’ils ne le sachent,  leur fabuleux voyage dans le Monde des Rêves.
[size=48]
[/size]

Le Ruisseau
Les enfants progressaient difficilement sur le chemin, gênés par la taille et l’irrégularité des pierres, tombant dans des trous, gravissant des rocs, sautant de galets en galets. Ils avancèrent ainsi longtemps, très longtemps, abrités du soleil par la pointe des herbes qui retombaient gracieusement sur les bordures du chemin, comme le font les branches des platanes sur le bord des routes dans le sud de la France.
 
« - Edan, j’ai mal aux pieds !, se plaignit Luna, s’arrêtant de marcher, je crois que j’ai des ampoules sur tous mes orteils, ça fait trop mal ! ».
 
            Edan s’arrêta lui aussi et baissa les yeux sur les sandales de sa sœur.
 
« - ça ne m’étonne pas que tu aies mal aux pieds Luna. Les chaussures que tu as ne sont pas faites pour la marche. Quelle idée aussi de partir en sandales ! Tu savais bien pourtant qu’on partait se promener ! Tu n’aurais pas pu prendre tes baskets ?
-          Mais je voulais mettre ma robe ! , se défendit Luna.
-          Et alors, tu ne pouvais pas mettre tes baskets avec ta robe ?
-          Bien sûr que non ! Ce n’est pas joli des baskets avec une robe ! , protesta la petite.
-          Qu’est-ce que ça peut faire ? Tu ne partais pas à l’école ! Tu n’allais pas chez tes amies non plus! Tu venais simplement te promener avec nous ! Tu n’avais pas besoin de te faire belle pour ça ! L’important ce n’était pas d’être jolie ! L’important c’était de pouvoir marcher.
-          Tu ne comprends rien ! , gémit Luna, les larmes au bord des yeux. Je suis une fille et une fille ça veut toujours être jolie ! C’est comme ça et puis c’est tout.
-          ça dépend des filles, objecta Edan. Il y a des filles qui sont plus intelligentes que toi et qui prennent des baskets quand elles partent en forêt.
-          Tu recommences à être méchant avec moi ! Ce n’est pas juste ! Je t’ai rien fait, moi ! J’ai juste dit que j’avais mal aux pieds ! », explosa Luna en fondant en larmes.
 
Edan s’agenouilla auprès d’elle.
 
« - C’est vrai, tu as raison, excuse-moi Luna, reconnut-il d’une voix pleine de regrets. Je suis désolé, continua-t-il. Je n’ai pas voulu te crier dessus, je crois que je suis fatigué moi aussi. Tu sais ce qu’on va faire ? On va sortir de ce chemin et rentrer un peu dans cette forêt, on va essayer de trouver une rivière et ensuite je regarderais tes pieds. Tu es d’accord ?
-          Non, j’en ai marre de marcher, j’ai vraiment trop mal aux pieds, gémit la petite en séchant ses larmes.
-          Qui t’a parlé de marcher ? », lui demanda Edan, un sourire aux lèvres, avant de se retourner pour l’inviter d’un signe de tête à grimper sur ses épaules.
 
Luna, ravie, attrapa son frère par le coup et déposa un gros bisou plein de reconnaissance sur sa joue. Puis elle escalada son dos, passa ses jambes de chaque côté du cou d’Edan et posa les mains sur sa tête.
 
« - Alors mademoiselle, de quel côté voulez-vous aller ? », demanda Edan.
 
Luna regarda autour d’elle : A droite, à gauche, devant, derrière, partout autour d’eux, la jungle-forêt s’étendait dans un paysage uniforme où tout se ressemblait. Luna mit sa main en visière sur son front et leva les yeux vers le ciel : les arbres, le ciel bleu, le soleil, les nuages…soudain, elle crut apercevoir quelque chose bouger, comme un battement d’ailes. Elle tendit un peu le cou pour mieux voir…
 
« - Là-bas !, s’écria-t-elle, regarde ! Les papillons ! Ils volent vers nous ! C’est des papillons blancs ! C’est les miens, je suis sûre que c’est les miens ! C’est ceux que j’ai relâchés tout à l’heure ! Ils reviennent pour nous guider ! Suis-les Edan ! ».

_________________
"Je laisse le vent emporter tout" (MF)
Revenir en haut Aller en bas
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

le monde des rêves 3 :: Commentaires

avatar
Re: le monde des rêves 3
Message le 09.10.17 15:50 par Vividecateri
tu as remplacé l’objet qui t’effrayait par un autre que tu connaissais et qui te rassurait. C’est pour ça que maintenant que tu as retrouvé ta sérénité, tu peux voir de nouveau la réalité telle qu’elle est et donc voir le champignon qui existe au lieu du chêne que tu aurais aimé voir à cet endroit. »


j'aime kissous
avatar
Re: le monde des rêves 3
Message le 15.10.17 12:11 par vickie
Merci Vivi pour tes trois commentaires. Tu sais je cherche à faire éditer ce roman alors les mots d encouragement font chaud au coeur.  Belle journée à toi


Alors les 5 lettres sont de rigueur.... kissous
Re: le monde des rêves 3
Message  par Contenu sponsorisé
 

le monde des rêves 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Mots Z’Arts Voyageurs (Voyagination) :: Espace auteurs :: Récits à épisodes-
Sauter vers: