Les Mots Z’Arts Voyageurs (Voyagination)

Forum pour auteurs et artistes
 
 AccueilAccueil  Accueil  Espace Défis Publics  Livre des commentaires (visiteurs)   L'Espace Défi   Espace des auteurs   Articles/Édito/Livres de nos Auteurs  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Gasoline "Rat" Howler

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tsu



Date d'inscription : 31/01/2017

14042017
MessageGasoline "Rat" Howler

Gasoline « Rat » Howler
( Ridiculement trépassé )


Il faut en convenir, on pourrait facilement écrire une encyclopédie complète sur les milles et une façon de rencontrer son créateur, il y aurait tant à dire, ou à décrire, devrais-je dire. On pourrait les classer par ordre alphabétique, par mode géographique, par le degré d'intensité émotionnelle...et j'en passe, le domaine étant si vaste… Mais jamais personne n'aurait pu imaginer comment Gasoline « Rat » Howler, allait ridiculement trouver la mort, un soir de pleine lune ( bon ça, personne n'en est certain, mais c'est plus Rock pour la biographie), dans une clairière longeant l'autoroute 84, direction la Bretagne.

Chaque domaine, chaque pays, régions, métier, chaque ce que vous voulez, a ses légendes mais chez les Rat's, Gasoline « Rat » Howler était la légende absolue. Comme toute légende, ou tout simplement comme tout bon Rat's biker digne de ce nom, personne ne connaissait le sien. Sa moto était une telle Rat's bike, que personne ne pouvait dire quel était le modèle d'origine. D'ailleurs, personne ne s'approchait suffisamment près pour en avoir le cœur net. On regardait de loin, on respectait au plus au point, mais personne ne s'approchait trop près. Quand Gasoline, se garait à l'entrée d'un club, le gars à l'entrée appelait les gars à l'intérieur dont la bécane était trop proche pour qu'ils la déplacent...et ils le faisaient !!!

Gasoline était un nomade, il n'appartenait à aucun club, bien qu'il avait crée des années auparavant, le plus puissant, donc le plus craint. Mais, il avait laissé les reines à son second, pour reprendre la seule chose qui le faisait rester vivant : la route.
Il roulait seul et seul d'autres Rat's, et ils étaient rares, pouvaient se vanter d'avoir fait un peu de bitume au coté de Gasoline « Rat » Howler. Car personne ne venait rouler à coté le lui sans y être invité. Lorsqu'un Rat's le croisait, le salut était obligatoire, lui ne répondait que s'il le souhaiter, et parfois c'était le Graal le nomade répondait et summum du summum, il pouvait arriver que Gasoline vous réponde avec le point serré et l'unique auriculaire droit, entendez par là, pas celui de droite, non, droit, raide, en l'air…. là, vous rentriez dans le cercle. Le cercle était pour ainsi dire la consécration, celui qui en faisait partie avait roulé au coté de Gasoline, il pouvait arborer sur la manche gauche de son cuir, une petite bande noir avec dessus « GRH ». Que dire alors, c'était comme si un enfant de chœur était tout à coup passé du statut de petite merde à l'égal de l'Archange Gabriel.

La légende disait qu'il était tellement rat's, que sa moto elle-même sentait le rat, et que dire alors de Gasoline, il sentait tellement le rat qu'il en était arrivé à haïr les chats !!! Aucun chat ne survivait à moins de cinq mètres de lui, et s'il avait son flingue, le rayon pouvait passer à dix ou quinze. Une fois, il s'était arrêté pour la nuit dans un club, une des machine avait un nom vaguement félin…. On l'avait retrouvé le lendemain compressée, personne n'avait jamais su comment Gasoline avait réussi à le faire, mais personne n'avait rien dit…..Le lendemain matin, il avait pris son café, sans sucre, et avait mis un billet dans la boite en métal, c'était un principe, quand tu étais l'invité d'un club, tu laissais toujours une petite participation quand tu t'en allais. Ce matin là, il était allé jusqu'à la porte, avait fait demi-tour, s'était approché du bar en silence, et avait sorti de sa poche une liasse de billets. Il avait regardé simplement les quelques gars et la fille assis dans la salle, et avait juste dit qu'il y avait de quoi acheter une nouvelle moto, et une vraie cette fois !! Oui, GRH, c'était lui, la légende.

Et pourtant…  Sur l'Autoroute 84, face au soleil couchant, Gasoline « Rat » Howler, allait faire son dernier trajet, sa dernière virée. Il devait être aux environs de vingt-deux heures, quand le nomade pris la sortie qui indiquait Saint-Brieuc, il roula encore un petit moment et trouva une petite clairière où passer la nuit. Le réservoir était plein, pour une fois la couverture qu'il enroulait autour de lui était vaguement propre, même si elle ne pouvait pas cacher cette odeur de rat qui se répandait, de toutes façons, comme la machine elle-même avait l'odeur….Autant dire que ça puait la grosse sourie… Et c'est comme çà qu'il est mort….. Un peu comme si, ils s'étaient donné le mot, peut-être était-il aussi une légende chez nos amis les félins. Une meute de chats s'était regroupée, des centaines d'yeux brillants telles le lucioles dans les poèmes, et alors que Gasoline était profondément endormi, la meute entière, à pas de velours, s'était approchée, et c'est comme çà qu'un soir de peut-être pleine lune, dans une petite clairière près de l'Autoroute 84, Gasoline « Rat » Howler avait rejoint son créateur, dévoré par une meute de chats.


D.C
Revenir en haut Aller en bas
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Gasoline "Rat" Howler :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

Gasoline "Rat" Howler

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Mots Z’Arts Voyageurs (Voyagination) :: Espace auteurs :: Nouvelles-
Sauter vers: