Les Mots Z’Arts Voyageurs (Voyagination)

Forum pour auteurs et artistes
 
 AccueilAccueil  Accueil  Espace Défis Publics  Livre des commentaires (visiteurs)   L'Espace Défi   Espace des auteurs   Articles/Édito/Livres de nos Auteurs  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Répondre au sujet
Partagez | 
 

 Mon pays ? Vous voulez que je vous en parle ? 1/2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Claire Obscur
Admin
Admin
avatar

Date d'inscription : 10/01/2016

10022017
MessageMon pays ? Vous voulez que je vous en parle ? 1/2


Piquée sur FB à Lafée Jsg

Pour l’instant je nage… je suis donc entre deux eaux. Je suis bien, l’environnement me plaît, ni trop froid, ni trop chaud… idéal.  Les fonds marins ont de belles couleurs. Pour l’instant je profite des couleurs crème qui m’environnent. Ce sont sans doute la multitude de coraux qui donne cet aspect doux, râpeux, lisse, moussu, tout ça à la fois avec des couleurs partout. Mais tout à l’heure, il n’y a pas si longtemps, tout était bleu autour de moi…
Je ne suis pas seul, il y a d’autres nageurs. Je suis contente, parce que lorsque j’ai plongé, il était encore trop tôt, ou bien trop tard ? Je ne sais plus mais ce qui est sûr c’est que je nageais dans un espace noir d’encre. Ce n’était pas très rassurant… Bon ça fait un moment que je barbote, je vais sortir et me sécher. Je m’étale, la lumière est vive, le sol est doux, presque comme une éponge, je sèche très vite. Il faut dire que je n’ai rien sur moi. Je suis gênée d’ailleurs, mais c’est normal, je ne suis pas finie. Lorsque je serai terminée j’aurai un habit rien qu’à moi, qui n’ira à personne d’autre et j’aurai enfin un nom, je serai la première, je pourrai me multiplier et fonder une famille. Certains me regardent avec un drôle d’air, d’autres se moquent de ma différence, quelque uns me prennent de haut. En général on n’a guère d’autre choix que d’accepter de se mélanger avec ceux qui sont dans la même situation. Mais parfois, comme moi, on a la chance d’avoir des amis de tous bords. Bon bref, c’est la vie ! La société. Parfois, je me demande s’il y a d’autres mondes, et si on rencontre le même phénomène dans toutes les sociétés. Je ne sais pas pourquoi je pense à ça.
 
 Allez hop ! Je vais faire une promenade… Je ne suis jamais allée sur cette colline la bas, de l’autre côté du « creux ». Le « creux »*, comme on l’appelle ici est un endroit dangereux, aux abîmes profondes et sombres. Certains d’entre nous prennent le risque de le traverser pour aller voir ce qui se passe de l’autre côté. Certains y sont allés et revenus plusieurs fois… Parfois, ils reviennent plats comme des crêpes. On ne peut rien contre. C’est comme ça. Finalement je ne suis pas très aventureux, (si je parle parfois au féminin ou au masculin, ne vous en étonnez pas, je vous ai dit, je ne suis pas finie ! Ici on essaie tout, ensuite on choisit, on peut même choisir les deux...ou rien !)Je vais me contenter de marcher un peu sur le bord du monde en faisant bien attention. Je l’ai déjà fait plusieurs fois, j’ai l’habitude, mais je n’ai jamais fait ce bord là, et puis quand je serai au bout, je reviendrai par la grosse bosse du centre. Ensuite il faudra que je rentre dans mon coin. Mais en attendant j’ai une belle journée devant moi. Je rencontre Mr A.
- Ah ! me dit-il,
- Ah ? fis-je.
- Ah,ah répond-il négativement. Ce qui veut dire " non,non, madame A n’est pas là". Si madame A avait été là, elle aurait dit ses A sur un autre ton. Une ribambelle de petits A courent partout autour de lui… Je pense, ils ont de la chance… eux ! Ils ont un nom et de beaux habits en pleins et déliés. Je les salue et continue mon chemin.
Je vois Mr B… Mr B n’a pas beaucoup de conversation, il a toujours l’air de ne pas trop savoir ce qu’il pense. Mais Madame B a plus de vigueur pour nous persuader qu’elle ne sait pas quoi penser. Ils sont rigolos avec leurs barbichettes.
Quant à C… mais non voyons, rrrôoo, pas A C ! B, Bé,Béé... quoi ? C, c’est C ! C ceci, C cela. C montre du doigt, il explique… C quoi, C quand, C qui ? C comme ça !
D arrive, et veut réunir ABC pour jouer. Jouer avec les D ici, ça a beaucoup de succès… il est tout désigné pour que l'on soit plusieurs.
E ? C’est pas moi, c’est E ! Heu ! Il a plusieurs casquettes celui-là et même plusieurs paniers, mais bien sûr, vous vous en doutez, il n’y a pas de madame E… Parfois quand ils sont plusieurs, on peut leur marcher dessus, ça nous aide à nous modérer. Et puis on ne fait pas d'omelette sans en casser, ils sont très nourrissants... Je crois qu'il y en a beaucoup sur mon petit bout de pays. Peut-être d'ailleurs qu'E, ils sont les plus nombreux, ici.
F ou plutôt èf alors lui c’est un peu spécial… au début il s’appelait Mr elfe… Car on lui avait mis deux belles ailes, si, si regardez… Mais il avait beau les ouvrir et prendre son élan il n’est jamais arrivé à voler… Alors on lui a enlevé une aile et depuis c’est devenu Mr Èf. j’ai très peur, moi d’être comme lui et de ne pas faire honneur au nom que l’on me donnera. Mr Èf regrette tout le temps, chacun peut l’entendre pousser son ffff,ffff, lamentable chaque fois qu’on le croise… Il me fait de la peine.
G… G, G pas… celui là il se vante tout le temps, G ceci, G cela, il est plutôt possessif, il m’énerve. Il nous arrose tout le temps, je n'aime pas les douches, je m'en éloigne, cependant il faut lui reconnaître une chose, s'il sait persiffler, il sait aussi très bien siffler.
H, ouh ! Celui-là quand on le voit, on s’en va, il n’est pas très sympathique, il fend le crâne à tout le monde, et il aime tout Her menu ! Pourtant on l'aime beaucoup quand il est enterré. Cela veut dire que la guerre est finie.
I …iiiiii, c’est celui qu’on appelle quand on voit le H. Je ne sais pas pourquoi tout le monde l’appelle, il ne vient jamais et n’est pas très efficace.
J. Lui c’est le repos. Ci J. On est bien avec lui, mais il en fout pas une rame.
K, Et bien lui c’est un K quoi ! Un K, à prendre avec des pincettes, mais il peut être aussi intéressant qu'inintéressant, un K-d’or, un K-bas mais aussi un KO, Ko, il peut aller en K-dance, un K-do, enfin il y a beaucoup de K, ce qui le rend très K-otique.
L…le L quelle merveille ! Tout le monde en rêve, on devrait d’ailleurs donner une médaille au Èf au lieu de le mépriser… c’est grâce à lui que tout le monde peut se servir d’ELLE… ffff ! Pour rester dans le « tout bien tout honneur » bien entendu ! Le L c’est l’aile du Èf qu’on lui a supprimé, vous l’avez compris ! De temps en temps comme ça, ça lui prend, il vole vers Èf et l’entraîne en haut des tours ÈfL. 

* Le creux du livre est dangereux pour les lettres et mots baladeurs quand il se referme  Wink
Atelier qui a été proposé et animé par Sévérus, Co-animé par Ellya sur l'ancien site IP.
Un matin, au lieu de vous réveiller dans votre lit, vous vous réveillez sur une planète qui ressemble à la terre d'une surface équivalente au jardin du Luxembourg. En deux heures décrivez votre réveil et toutes vos tentatives pour essayer de regagner la terre.

_________________
Écrit par Claire Obscur     Tous droits réservés ©


Vous inscrire, participer aux défis, écrire, commenter, c'est ici
Commenter sans vous enregistrer c'est ici
En bref pour tous ! But de La Vie : naître pour mourir. Zut, vous ne saviez pas ? J'ai bien dit "but de La Vie", pas " de ma vie"       
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagination.forumactif.org
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Mon pays ? Vous voulez que je vous en parle ? 1/2 :: Commentaires

avatar
Re: Mon pays ? Vous voulez que je vous en parle ? 1/2
Message le 11.02.17 0:10 par Claire Obscur
2ème épisode ici
avatar
Re: Mon pays ? Vous voulez que je vous en parle ? 1/2
Message le 05.03.17 16:26 par Vividecateri
ha oui... kissous
 

Mon pays ? Vous voulez que je vous en parle ? 1/2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Les Mots Z’Arts Voyageurs (Voyagination) :: Du côté Claire Obscur :: Nouvelles-
Répondre au sujetSauter vers: