Les Mots Z’Arts Voyageurs (Voyagination)

Forum pour auteurs et artistes
 
 AccueilAccueil  Accueil  Espace Défis Publics  Livre des commentaires (visiteurs)   L'Espace Défi   Espace des auteurs   Articles/Édito/Livres de nos Auteurs  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Répondre au sujet
Partagez | 
 

 Je voulais vous dire- mi-prose,mi-poésie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Claire Obscur
Admin
Admin
avatar

Date d'inscription : 10/01/2016

02022017
MessageJe voulais vous dire- mi-prose,mi-poésie


 
La meurtrière a pris l’air sage, elle s’est blottie dans l’adage
Elle ouvre la marche vers un monde de rage et tonne ses mensonges à l’orée de l’orage. Elle se fait enjôleuse, elle se veut séductrice, cache sa nature mielleuse sous la toile qu’elle tisse. Elle assassine ses sœurs, elle leur crève le cœur et fait notre malheur en s’habillant d’un nom menteur.
 
Fraternité est morte
Tuée par la Liberté de n’avoir des frères
Que pour mieux se distraire
Au massacre des hommes postés à leur porte
 
Fraternité est tombée sous les balles de Liberté qui se croit le devoir de nettoyer la Terre du rouge et du noir. La liberté voit sombre quand elle se cache dans l’ombre, et elle dompte sa langue à porter la harangue.
 
Égalité en inégalité est confondue
Sous le vouloir de la Liberté crue
Qui se croit, en tout, au dessus,
Et qui met en dessous le pauvre qui est nu.
 
Égalité a crié avant de tomber, elle a appelé mais trop tard sa sœur Fraternité déjà tombée sous les coups de Liberté
Liberté n’est qu’un leurre, jeté en lettre d’or par des hommes au cœur mort qui ne sont que menteurs.
 
Ne croyez plus en Liberté
Elle n’existe pas
Et n’a jamais existé
Cela ne se peut, et ne se pourra.
 
Si vous aimez vos frères vous pouvez le comprendre si vous aimez vos enfants et vos pères vous pouvez leur apprendre. Leur dire que naguère on ne leur a pas dit que dès que l’ont vit ici la Liberté n’a plus de mère.
 
Si vous ne mangez pas vous mourrez
Si vous ne buvez pas vous mourrez
Même sans la présence de l’homme maudit
La Liberté n’est pas d’ici.
 
Ici, ne faites pas comme on vous dit et on vous emprisonnera ou vous tuera. Si vous êtes différent vous aurez à coup sûr, tort. Si vous rêvez de Liberté vous allez être déçus.
 
Qui est vraiment cette liberté
Quand elle fait des prisonniers ?
 
La Liberté n’a qu’une demeure qui se trouve dans les cœurs et se construit jour après jour, heure après heure, et pour toujours en instants éphémères.
La Liberté n’a pas de racine, et ne s’attache pas mais elle sait se souvenir des endroits qui ont su l’accueillir.
Dans le libre arbitre de vos pas, seul dans la nature ou immergé dans la foi. Dans une île, au fond des bois, ou perdu dans la foule, ensemble avec des frères au moment d’un parcours pour le même univers.
 
 
La liberté ne saurait laisser
Se momifier la Fraternité
Et n’aurait que respect
Pour la belle Égalité.
Elle ferait le choix de choyer
Ce qui doit être d’aimé
Ou refuser ce qui lui semble forfait.  
Elle cherche doucement un nid où se poser
Elle s’offre un instant en apportant la paix.
La Liberté ne maudit pas, elle bénit parce qu’elle sait aimer
Et jamais ne faillit en heureuses pensées qu’elle aime semer
 
La Liberté ne s’use pas mais demande qu’on en use pas à pas.
Elle n’est pas LA liberté, elle est juste UNE Liberté qui vous fait grâce de son baiser comme une aile d’oiseau léger
La liberté harmonise le Respect pour ses Frères, La Terre, La vie et elle sait remercier
 
Aujourd’hui je change le fronton que l’enfant à l’école a appris
Pour porter haut mon front je prends ma gomme et j’écris
France chérie
Pays amis
Ou ennemis aussi

C’est dans le respect de la fraternité et de l’égalité
que se trouve notre liberté
Et c'est vers cette patrie 
Qu'allons enfants devraient aller.

_________________
Écrit par Claire Obscur     Tous droits réservés ©


Vous inscrire, participer aux défis, écrire, commenter, c'est ici
Commenter sans vous enregistrer c'est ici
En bref pour tous ! But de La Vie : naître pour mourir. Zut, vous ne saviez pas ? J'ai bien dit "but de La Vie", pas " de ma vie"       
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagination.forumactif.org
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Je voulais vous dire- mi-prose,mi-poésie :: Commentaires

Re: Je voulais vous dire- mi-prose,mi-poésie
Message le 02.02.17 10:09 par franek
très beau texte la liberté chacun a la sienne , j'ai pour devise: j'aime trop la liberté pour prendre celle des autres


poème de ma liberté:
 
avatar
Re: Je voulais vous dire- mi-prose,mi-poésie
Message le 02.02.17 14:02 par Claire Obscur
ça fait environ deux mois, que j'avais commencé à écrire ce texte resté inachevé, raturé, recommencé. Venu  au fil des mots de mes autres écritures, j'avais du mal à cerner le problème qui me titillait. je l'ai lorgné un moment celui-là et j'étais presque sûre en voyant que tu m'avais commentée que tu prendrais la controverse de cette liberté par la vision de Ta liberté, qui je sais t'est si chère. Mais non, tu vas dans mon sens... C'est intéressant.  D'un autre côté, il me semble avoir lu ce texte... est-ce que je rêve ? J'ai la flemme de faire des recherches, mais ça me dit quelque chose... Donc on est d'accord, déjà dès le départ, notre liberté, égalité, fraternité, était tronqué.. un leurre ancré dans les esprits français... un leurre qui les emprisonne... Merci de ton passage Franek !
avatar
Re: Je voulais vous dire- mi-prose,mi-poésie
Message le 05.02.17 10:21 par Vividecateri
j'essaie de placer un commentaire et il s'en va....
avatar
Re: Je voulais vous dire- mi-prose,mi-poésie
Message le 05.02.17 10:21 par Vividecateri
maintenant il est là liberté!!!

Ou...  solidarité  Question  de ClaireO
avatar
Re: Je voulais vous dire- mi-prose,mi-poésie
Message le 05.02.17 17:55 par EPONINE52
Very Happy Very Happy J'l'avais pas vu celui là ! C'est un récit fort, coup de poing ! Un constat juste de notre déshumanisation qui nous grignote un peu plus jour après jour ! ça me fait songer à la célèbre phrase de philo "ma liberté s'arrête là où commence d'elle d'autrui" vaste programme ! J'aime quand tu dis "la liberté n'a qu'une demeure qui se trouve dans les coeurs....." ! La France du pays des lumières, des droits de l'homme est morte depuis bien longtemps ! on nous modèle à notre insu ! bref j'aime la richesse de ta prose très très pertinente ! aussi très chère en un mot comme en cent millions CHAPEAU A RAS DE TERRE pour la pertinence de tes mots nécessaires ! gros bisous Clairine et douce soirée loin de ce monde encagé ! j'ai fait le défi "le pouvoir des mots" sur Scribay et là j'vais écrire sur "ils ont pris mon âme" ça m'inspire bien mais j'faisais une petite pause et grand bien m'en fit car j'suis contente d'avoir lu une telle pépite ! merciiii ma Clopine ! gros bisous et douce soirée loin de ce monde insensé ! à bientôt !  jocolor geek flower cheers cheers cheers
avatar
Re: Je voulais vous dire- mi-prose,mi-poésie
Message le 09.02.17 14:38 par Vividecateri
j'aime la photo.... Kissous
hihihi, c'est moi déguisée en garçon pour rester incognito... je sais pas qui c'est ni où je l'ai prise... Zut, d'habitude je mets la référence quand je l'ai, et en plus celle ci je l'ai vu il n'y a pas longtemps... mais où ?
 

Je voulais vous dire- mi-prose,mi-poésie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Les Mots Z’Arts Voyageurs (Voyagination) :: Du côté Claire Obscur :: Poèmes-
Répondre au sujetSauter vers: