Les Mots Z’Arts Voyageurs (Voyagination)

Forum pour auteurs et artistes
 
 AccueilAccueil  Accueil  Espace Défis Publics  Livre des commentaires (visiteurs)   L'Espace Défi   Espace des auteurs   Articles/Édito/Livres de nos Auteurs  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Répondre au sujet
Partagez | 
 

 La naissance de LA corneille/2. " Chipie en danger

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Claire Obscur
Admin
Admin
avatar

Date d'inscription : 10/01/2016

18112016
MessageLa naissance de LA corneille/2. " Chipie en danger



Résumé, l’anniversaire de Nini a eu lieu la veille, il y avait ses nombreux frères, sœurs et cousins, sauf Sortilège qui était partie voir une petite copine malade. Nini avait eu de nombreux cadeaux, mais surtout elle avait eu « Chipie », un petit chiot qui gambadait partout en poussant des petits cris de joie. Aujourd’hui quatre fillettes se retrouvent au pied d’un pommier à l’orée de la forêt interdite, essayant d’apercevoir leur grand cousin Roselyne qui disparaît derrière les buissons.
 
La petite chipie, pendant ce temps, s’amusait à courir après les papillons, croquer dans une fleur, éternuer, rouler, brouter, tousser, et s’en donner à cœur joie. Les quatre filles qui tendaient le cou pour essayer de voir Roselyne ne s’aperçurent pas que la petite boule de poils s’éloignait en direction de la forêt…

Soudain, Eponine hurla, un oiseau gigantesque était en train de fondre vers elles. Véro couru se cacher de l’autre côté de l’arbre, Vivi, de toutes ses forces, se mit à jeter des pommes en direction de l’oiseau, Claire sauta et attrapa une longue branche bien décidée à en découdre contre ce truc à plumes. Nini resta un instant médusée, puis, tétanisée elle réalisa que l’oiseau n’avait que faire des trois fillettes.  Ce qui l’intéressait, c’était Chipie. Elle se précipita, suivie par Vivi et Claire, mais c’était trop tard ! L’immense oiseau au bec crochu emporta Chipie terrorisée, dans ses serres…

Les fillettes crièrent, puis se mirent à courir en pleurant et criant à la fois, espérant qu’elles arriveraient à suivre l’oiseau et trouver son repère. Le ciel était dégagé. La forêt, plus dense en buissons qu’en arbre, laissait apercevoir le ciel et l’oiseau, qui, alourdi par le poids de Chipie, ne volait pas très haut, ni très vite. 

Sans s’en rendre compte, elles avaient oublié Véro qui s’était endormie sous le pommier, et étaient entrées dans la forêt interdite.

Le cœur de Nini battait à cent à l’heure, Vivi courait et réfléchissait mais ne trouvait pas de solution à part celle de continuer à courir, Claire criait à l’oiseau de revenir en agitant son bâton violemment dans toutes les directions, ce qui, au cas où l’oiseau aurait eu envie de revenir n’était pas vraiment fait pour l‘encourager… Mais tout le monde était bien trop bouleversé pour se rendre compte de quoi que ce soit.

Tout à coup, des branches mortes craquèrent au sol. Les petites, encore sous le choc de l’incident étaient complètement terrorisées. Elles se retournèrent d’un bloc. Elles imaginaient déjà un oiseau gigantesque aux pattes énormes et au bec long comme un bras, qui marchait vers elles pour les emporter. Heureusement ce n’était que Roselyne, une liane fumante en guise de cigarette, qui déboucha de derrière un gros buisson…

- Alors les pisseuses, qu’est-ce que vous faites ici, dans la forêt interdite ?  À brailler comme des poules… Cot cot cot… commença–t’il en riant et en essayant de cacher sa cigarette de fortune…

Claire ouvrit la bouche pour lui répondre vertement lorsqu’elle se ravisa… Les autres n’étaient pas contentes non plus, elles avaient horreur qu’on les appelle des pisseuses. Elles se promirent qu’il ne perdait rien pour attendre… Et puis, elles avaient vu la cigarette… hé,hé,hé ! Elles rangèrent tout ça dans un coin de leurs têtes, il y avait des choses plus importantes pour le moment, mais… grrrr.

Mues par une énergie commune, les petites filles, encore sous le choc coururent vers leur grand cousin pour lui raconter toute l’affaire.

C’est Vivi qui commença à parler plus calmement, pendant qu’Éponine continua à sangloter… Claire s’approcha et la prit par la main, elle essaya de trouver les mots pour la consoler mais, elle-même était trop triste pour savoir quoi dire… Alors elle serra la main de Nini un peu plus fort et regarda le ciel, en écoutant la fin de l’histoire que Vivi relatait.
Roselyne, qui ne riait plus, leva les yeux à son tour et suivit les cercles de l’oiseau qui tournait au dessus de la petite colline toute proche…


Là-haut il y avait un rocher, il n’était pas très loin. Peut-être était-ce à son sommet que l’oiseau avait fait son nid ?  Il prit une décision et aux filles pour qu’elles lui emboîtent le pas, il commença à prendre la direction de ce promontoire… Puis il se ravisa et sortit un canif de sa poche. Mettant celui-ci entre ses dents, il lâcha la main d’Eponine et grimpa sur un arbre.  Les trois filles s’arrêtèrent médusées, le regardant s’élever de plus en plus haut.

Était-il donc devenu fou ?

Cela ne fut pas très long et lorsqu’il recommença à descendre, une longue liane dévala le long du tronc et tombe aux pieds des filles…

- On ché chamais, une corde cha peut touchours chervir… dit-il en atteignant le sol, le canif encore entre les dents, et un petit air de supériorité agaçant. Puis, ensuite, bombant e torse, il cracha par terre comme l’avait fait sont père il y a longtemps…

Claire lèva les yeux au ciel, « décidément les garçons, sque ça peut êt’bête !!! » Mais elle ramassa la liane et commence à l’enrouler. Évidemment, Roselyne lui prit des mains (ça l’aurait étonnée aussi ! Pfff !) en lui disant

- Laisse-moi faire, il faut la rouler plus large, comme ça je la passerai autour de mon épaule, et puis, rajouta–t-il, tu vas te faire mal aux mains… parfois ça coupe la peau ce genre de liane.  

- Oui, mais si tu veux, tu peux la mettre dans mon sac à dos, proposa Vivi.

- non, merci, ça ira. Allez dépêchons-nous… pas la peine de traîner…

 

Et la petite troupe s’en alla vers la colline, les uns désespérés, les autres remplis d’espoir, et tout le monde, tour à tour reprenant courage quand les autres le perdaient… Ils avaient en arrière pensée des tas de choses indiquant qu’ils devraient plutôt rebrousser chemin. Les parents et l’interdiction bravée, leur inquiétude, Véro, toute petite restée toute seule sous le pommier, la bonne engueulade qu’ils allaient recevoir, la punition, la peur de se perdre en forêt, mais pas un n’envisagea de renoncer parce que surtout, il y avait Chipie aux prises avec ce monstre.

 

C’en était trop, Nini, se remit à sangloter de plus belle. Et puis, tout à coup elle s’arrêta, tapa du pied, et se hissa de toute sa hauteur et, devant Vivi qui resta éberluée elle se mit à crier en levant son poing

- tu vas voireuh essepèceuh (sanglot) d’oiseau bêteuh, (sanglot) tu vas voir comment je va (sanglot) te mettre la raclée de ta vieuh. Et puis elle passa devant Roselyne, et avança vers la colline.

Derrière, un Roselyne médusé resta en plan et laissa passer deux autres petites filles, les poings serrés qui suivaient Nini de près.


à suivre !

Pour vous inscrire et participer à nos propres défis, écrire, commenter, c'est ici
Pour commenter sans vous enregistrer c'est ici

_________________
Écrit par Claire Obscur     Tous droits réservés ©


Vous inscrire, participer aux défis, écrire, commenter, c'est ici
Commenter sans vous enregistrer c'est ici
En bref pour tous ! But de La Vie : naître pour mourir. Zut, vous ne saviez pas ? J'ai bien dit "but de La Vie", pas " de ma vie"       


Dernière édition par Claire Obscur le 10.03.17 18:40, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagination.forumactif.org
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

La naissance de LA corneille/2. " Chipie en danger :: Commentaires

avatar
Re: La naissance de LA corneille/2. " Chipie en danger
Message le 18.11.16 16:54 par Vividecateri
Ben oui c'est vrai... on va le plumer cet oiseau... non mais ... Continue cela m'amuse trooooooop  et Roselyne est trop bien dans son rôle j'adore petite soeur... kissous
avatar
Re: La naissance de LA corneille/2. " Chipie en danger
Message le 18.11.16 17:43 par Claire Obscur
le troisième avance, doucement... je me suis plus amusée avec le 3ème mais peut-être que ça va dénoter et surprendre... ben on verra !!! je commence à voir la liaison entre la Veillancte et cette corneille naissante.  pourvu que mes idées ne s'estompent pas.. parfois même si je marque pour m'en souvenir, je perds quand même le fil conducteur qui est plus "senti" que heu... Clair !!!Bisous !!
 Ouuuuinnnn ! ch'est vrai qu'chuis triste ! saloperie d'oiseau !! mais kesk'on va faire !! vraiment super génial ! j'étais pliée tout du long !! Quelle aventure et quelle imagination ! j'vois qu'ta muse est revenue ! j'me régale et j'ai la chance de pouvoir lire la suite tout de suite alors j'vais pas m'en priver sinon j'pourrais pas dormir de la nuit !! et pis j'vais les partager sur mon mur pour les garder aussi !! faudrait que tu me les envoies en pdf stp ce serait cool !! Ah dans mon enthousiasme, j'allais oublier deux petites coquilles 2e § 1ère ligne : " en train" au lieu de "entrain" et 3e § 2e ligne : j'aurais mis au pluriel "en buissons qu'en arbres" c'est tout, Clairoche et pis pourquoi tu t'énerves comme ça avec ton bâton, tu vas encore me faire chialer !!!! pis j'vais être toute moche avec de la morve au nez ! bon allez j'taille lire la suite mais avant roulement de tambour.... et CHAPEAU A RAS DE TERRE pour ce  récit endiablé Clairône !!! à toute !!! 
avatar
Re: La naissance de LA corneille/2. " Chipie en danger
Message le 21.11.16 18:20 par Claire Obscur
Houps, j'ai enlevé les perles de mes "coquillages" Merci de me l'avoir signalé...
D'abord dans cette aventure on avait toutes la morve au nez !!!! Et moi j'essayais de moucher l'oiseau voleur avec un grand bâton... Mais j'ai pas fait mouche !!!
Ma Muse est loin d'être revenue, c'est une muse de remplacement, c'était compris dans le service, mais je savais pas que j'y avais droit !!!! Je l'ai réclamée... Vivement que l'autre revienne, même si de temps en temps elle pointe son nez...
(j'aime bien la petite fille qui pleure au début de tes émoticônes, mais dis-lui d'arrêter de courir comme ça, regarde à quoi elle ressemble maintenant !!!)
avatar
Re: La naissance de LA corneille/2. " Chipie en danger
Message le 21.11.16 19:43 par Vividecateri
je passe sur les notifications à l'envers c'est marrant... en fait dans ce forum il n'y a que nous... c'est déjà cela... Kissous

Et oui que nous, et je vois bien que tu tournes rond en l'envers et moi je te réponds en tournant en rond !!! Basketball
A Vivi :  Very Happy Very Happy C'est vrai qu'y a que nous mais on forme une sacrée équipe ! j'fais juste une courte apparition pour te dire Vivifiée qu'en ce moment je mange la bonne soupe bien épaisse de Joli Nombril pour me réchauffer ! voilà ! maintenant j'vais regarder mes notifs ! bisouuuuuus et à ta Majesté aussi et aux 4 pattes   flower jocolor king geek cheers bounce bounce bounce bounce !!!!!!
avatar
Re: La naissance de LA corneille/2. " Chipie en danger
Message le 24.11.16 14:57 par Vividecateri
A EPO et bien en te lisant... je sens que je dois aller voir si ma soupe de tomates pour ce soir n'est pas en train de cramer...kissous les zamours!
 

La naissance de LA corneille/2. " Chipie en danger

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Les Mots Z’Arts Voyageurs (Voyagination) :: Du côté Claire Obscur :: Contes-
Répondre au sujetSauter vers: