Les Mots Z’Arts Voyageurs (Voyagination)

Forum pour auteurs et artistes
 
 AccueilAccueil  Accueil  Espace Défis Publics  Livre des commentaires (visiteurs)   L'Espace Défi   Espace des auteurs   Articles/Édito/Livres de nos Auteurs  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La naissance de LA corneille/1. "Nini et Chipie"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Claire Obscur
Admin
Admin
avatar

Date d'inscription : 10/01/2016

14112016
MessageLa naissance de LA corneille/1. "Nini et Chipie"








Eponine a fêté son anniversaire hier. Elle se rappelle encore le cri de joie qu’elle a poussé en ouvrant l’un des cadeaux.
C’était un paquet bien curieux, celui-là l’avait tout de suite plus intrigué que les autres. Mais Nini, comme l’appelaient ses parents, était une petite fille qui aimait garder les meilleures choses pour la fin. Elle était tout à fait capable de manger une quiche au thon à la fin du repas, car elle préférait le salé au sucré… C’était rigolo de la voir faire.
Elle mordait dans la quiche, mâchait en réfléchissant et en fronçant ses délicats petits sourcils, puis elle poussait la quiche au bord de son assiette. Quand elle faisait cela, ses parents souriaient d’un air entendu. Cela voulait dire, « la suite, s’il vous plaît, car je garde ce morceau pour la fin ! »… Et voilà, c’était Nini !
Donc, Nini avait repéré un paquet intrigant.  Elle le "sentait" bien ce paquet…. Ou plutôt, Elle « l’entendait » surtout… Car de ce carton enrubanné un petit grattement s'échappait !!!

Elle avait collé son oreille contre le paquet… Oh ! Comme elle avait un bon pressentiment sur ce présent au drôle de froufrou ! Elle l’avait donc poussé contre le bord du mur, comme elle aurait poussé le met préféré du jour, au bord de son assiette... Elle avait ouvert tout les autres, avec déjà cette minutie de l’enfant qui ne veut pas abîmer les choses… Elle n’aurait jamais déchiré le joli papier ! À l’inverse de son frère Léon qui se précipitait tout le temps pour arriver plus vite au but. Non, Nini prenait son temps, faisait durer le plaisir, comme Claire et Viviane ses sœurs. Pas non plus comme leur très jeune oncle Roselyne, (oui hein, drôle de prénom pour un oncle ? Mais personne n’avait pu aller contre la volonté de son père, qui avait décrété qu’un garçon qui s’appelait Roselyne développerait certainement de grandes aptitudes à se défendre et à déjouer les mauvais tours que son prénom ne manquerait pas d’occasionner. Peut-être avait-il prévu qu’il en aurait besoin, puisque peu de temps après, parti en exploration, le papa de Roselyne avait disparu. Roselyne qui était très jeune, avait plutôt figure de cousin que d’oncle auprès de toute cette marmaille.) Roselyne donc, pour défaire ses paquets, prenait des ciseaux, et Véro qui était presque un bébé encore, bien qu'elle coure partout, déchirait même le papier avec ses dents...  Chacun avait sa méthode, mais Nini, elle, enlevait tous les rubans et les scotchs avec minutie, en repliant ou roulant tous les papiers et les faveurs pour les ranger soigneusement… Au grand dam de toute la famille qui trépignait d’impatience. Le joli papier ça faisait partie aussi des cadeaux. Un point, c’est tout.
Elle avait donc couru d’un paquet à l’autre, et avait poussé beaucoup d’exclamations de plaisir en embrassant et tonton, tantines, cousins, cousines et ses nombreux frères et sœurs…même Laurent, le petit dernier, encore dans le berceau se mit à gazouiller à ce baiser gratuit, car comme on peut s'en douter, il n'était pas pour grand-chose dans les cadeaux que Nini avait reçus.
À pas de velours, comme un petit chat qui va sauter sur sa proie, elle s’était approché l’œil gourmand de plaisir, de ce paquet insolite qui l’attendait en remuant.

Elle l’avait aimé tout de suite, et l’avait appelé Chipie… Une jolie petite boule de poils blanc et gris avec des soupçons de rouille, des yeux à faire oublier l’heure du goûter, et des petits jappements qui auraient pu faire rire le plus triste des personnages de son imagination… Car Nini avait beaucoup, mais alors beaucoup, d’imagination.

Ce matin, c’est le plus beau jour de sa vie, car elle a eu la permission de promener son nouveau compagnon. Elle n’a pas le droit d’aller trop loin. La forêt au bout du champ est interdite. Mais le pré, à ses yeux, et pour les petites pattes de Chipie, est immense, il y largement de soui gambader. Elle aborda donc sa promenade en sautant, chantant et gloussant d'un petit rire cristallin quand elle regarde Chipie qui fait des roulés-boulés tant elle semblait pressée d’explorer son nouveau domaine. Soudain, attirée par un mouvement dans les buissons de la forêt interdite, elle aperçut son cousin Roselyne de loin, qui, faisant fi de l’interdiction donnée à tous les enfants, passait outre en se faufilant sous les barrières en bois…
Curieuse, elle ne put s’empêcher d’approcher de la lisière de la forêt. Elle traversa les arbres du verger pour rejoindre ceux qui étaient proches des premiers fourrés et visa le gros pommier pour se cacher derrière et observer Roselyne. À sa grande surprise, elle entendit rifougner* et découvrit trois paires de pieds qui appartenaient à ses soeurs Vivi, Claire et Véro, la plus jeune, qui l’observaient, assises au milieu des pommes.
Un peu vexée, mais un peu contente aussi de voir qu’aujourd’hui tout le monde semblait se soustraire à l’interdit, elle attrapa Chipie et s’assit à côté de ses sœurs.
- Hihihi, continuèrent de pouffer les deux plus grandes bécasses adorables, (bécasses parce qu’elle était un peu vexée d’être ainsi percée à jour, et adorables, parce que… Ben... elle les adorait. « On savait bien que tu viendrais par ici !!! Tu as vu, y a Roselyne qui a passé la barrière

- Oui, mais lui, il est grand !! !
- Oui. Et toutes trois poussèrent un long soupir. Vivement qu’elles soient grandes ! Véro qui n’avait pas encore ce genre de préoccupation déchiquetait une pomme avec ses petites dents toutes neuves… Elle avait l’habitude de suivre le mouvement, surtout quand il s’agissait de partir à la découverte ! Suçant le dernier morceau de fruit, elle avait les yeux brillants de la petite fille qui attend un événement fabuleux.
Elles se regardèrent, jetèrent un œil au sous-bois, Roselyne avait disparu, continuant son chemin dans la forêt mystérieuse qui, il faut le dire, leur tendait les bras.
Elles soupirèrent à nouveau, dépitées, mais résolues à obéir.

Si elles avaient su ce qui les attendait...


* rifougner : pouffer, glousser, peut-être un terme de l’Isère ?

_________________
Écrit par Claire Obscur     Tous droits réservés ©️


Vous inscrire, participer aux défis, écrire, commenter, c'est ici
Commenter sans vous enregistrer c'est ici
En bref pour tous ! But de La Vie : naître pour mourir. Zut, vous ne saviez pas ? J'ai bien dit "but de La Vie", pas " de ma vie"       


Dernière édition par Claire Obscur le 18.11.16 14:34, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagination.forumactif.org
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

La naissance de LA corneille/1. "Nini et Chipie" :: Commentaires

avatar
Very Happy Very Happy Very Happy Excellentissime ! Ainsi on va enfin savoir comment tout ça a commencé ! mais c'est vrai que tu me connais bien, je gardais toujours les emballages quand j'étais petiote ! en tous cas c'était vraiment un régal de tous nous retrouver mais j'me demande bien qu'est ce qui nous attend !!Quelle famille de dingues on fait à nous tous !!!  En fait tu l'avais jamais publié celui-là !! alors vite la suite la suite !!!! je partage sur ma page !! mais avant, la conclusion s'impose : CHAPEAU A RAS DE TERRE pour ta prose intéressante, captivante, émouvante, pertinente, extrante, superante et j'en oublie ! gros bisous et douce fin de journée loin des forêts hantées !!! à bientôt !!  flower geek jocolor king cheers
avatar
Re: La naissance de LA corneille/1. "Nini et Chipie"
Message le 15.11.16 20:50 par Claire Obscur
Ben non, je te connaissais pas ce truc de garder le papier des cadeaux intact... J'ai écris comme si c'était moi, en fait on a tellement de truc qui nous sont communs, jusqu'aux sursauts, aux crampes et j'en passe, les araignées, les poules, le pois chiche charançonné (le neurone grignoté), le sang de navet, les coups de gueule, les muscles des mollets (hihihi, j'en invente un peu encore) je me suis dit, ben elle doit être comme moi avec les papiers cadeaux les rubans, les stylos, les miroirs, et que sais-je... ça t'arrive aussi de faire pareil pour le salé et le sucré ? Ouais on n'est pas finies à la lime toutes les deux!!! bref, ben moi je suis comme ça, j'aime bien trouver des débuts aux milieux, finis ou pas !!!  
maintenant faut que je trouve la suite qui précède le milieu, dis-donc dis-donc  ! Bisous Nini !
avatar
c'est une bonne idée cette histoire et j'aime bien des yeux a en oublier le goûter ! Smile
avatar
Re: La naissance de LA corneille/1. "Nini et Chipie"
Message le 16.11.16 14:54 par Claire Obscur
Merci Sorti... t'es chou ! Mais je n'étais pas encore entrée dans le jeu des corneilles en écrit... "à part la veillancte, mais je me rappelle plus de l'histoire, j'ai la tête comme une coucourde... pas envie de rechercher, mais si EPo veut en faire un recueil, comme elle l'a dit, l'idée de trouver un début me trottait.
Bon pour l'instant notre petite corneille est encore dans l'oeuf
avatar
A Claire-O : En fait le premier texte c'est 'libérationnistes esclavagistes" j'pourrai te l'envoyer en pdf mais au début ce sont des copines qui se regroupent et pas des soeurs mais c'est pas grave, on verra bien le moment venu comment on agence tout ça ! j'planche toujours sur mes champi-pi !!!! gros bisous et à toute !!!  flower geek jocolor cheers cheers :cheers:J'avais envoyé en pdf à Vivifiée tous les textes des Corneilles que j'avais retrouvé mais j'en ai d'autres, tu me le dis et j'te les envoie via Skype si tu veux ! bon j'me sauve à mes champi-pi ! bisouuuuuuuuus  I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you
avatar
Re: La naissance de LA corneille/1. "Nini et Chipie"
Message le 18.11.16 16:56 par Vividecateri
Enfin je peux mettre des commentaires!!! comme tout le monde  est là je suis contente contente contente!!! bounce bounce bounce bounce bounce bounce bounce bounce bounce bounce bounce bounce kissous
avatar
Re: La naissance de LA corneille/1. "Nini et Chipie"
Message le 18.11.16 17:38 par Claire Obscur
Ben oui, j'ai tout de suite essayé avec mon "Barbara que j'ai configuré comme ton profil et j'y suis arrivée sans problème. du coup je comprenais pas ce qui se passait... en plus cette histoire est en accès libre et en commentaire libre...  enfin j'ai configuré comme ça... mais ça marche peut-être pas... Mais rassure toi, ce matin mon avatar avait complètement disparu. Une chose est sûre c'est que je ferai pas de la pub à FORUM ACTIF.  Bisous et merci d'être revenue chère Corneille !!!
 

La naissance de LA corneille/1. "Nini et Chipie"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Mots Z’Arts Voyageurs (Voyagination) :: Du côté Claire Obscur :: Contes-
Sauter vers: