Les Mots Z’Arts Voyageurs (Voyagination)

Forum pour auteurs et artistes
 
 AccueilAccueil  Accueil  Espace Défis Publics  Livre des commentaires (visiteurs)   L'Espace Défi   Espace des auteurs   Articles/Édito/Livres de nos Auteurs  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Nœud lâche pas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nessim



Date d'inscription : 21/01/2016

01102016
MessageNœud lâche pas

 
 
 
J’ai trouvé, cela date de mon premier printemps
Le moment où depuis je t’ai toujours cherchée,
C’est sûr que sans doute j’ai moins confiance qu’avant
Malgré toutes mes errances j’espoir de te trouver.
 
Où te caches-tu ?
Sur quel sentier ?
Je n ‘ai pas perdu
De vue, de te croiser.
Je t’ai tant espérée
Aux rencontres pointillées,
Ensemencées d’étés
Finissant moissonnés,
Récoltées terre à nue  
Saison après saison,
Alors, toi où es-tu ?
Quand se retrouve-t-on ?
 
Je rappelle ton parfum dans l’aire aux souvenirs
Par l’écho entendu je connais ton regard,
Il cache ce reflet, avant qu’il ne soit tard
De retrouver celui qui te fera devenir.
 
Peut-être as-tu perdu
Le feu de cette rencontre
Où nos temps confondus
Fixent midi à nos montres 
En découvrant ton front
T’approchant du miroir
Tu te poses la question
D’une plus belle dans l’histoire
Peut-être lui confies-tu
Au reflet dans la glace
Que l’année est venue
D’accepter temps qui passe
Oublie ces rides
Traces laissées
Par le vent qui te vide
Des espoirs des passés
 
Nous avons tous un autre qui compte plus que soi
Toi plus moi, à nous deux, en somme nous faisons trois,
Les autres additions ne sont que des raisons
Et la raison soustrait à la vie la passion.
 
Où es-tu ?
Où se posent tes pieds ?
Quelle rue
Va nous faire rencontrer ?
La toute dernière fois
Au carrefour des émois
Il manquait je ne sais quoi
J’aurais cru que c’était toi !
Pourtant encore je t’attends
Pour tout le temps devant
Je ne peux faire autrement
Jusqu’au dernier moment
Je sens, je sais,
Que tu existes
Je mens, je tais,
Le doute et je persiste
Tu es ma raison d’être
Mon étoile sur la mer
La seule à reconnaître
Dans mon ‘’il’’ sa terre
 
J’attends vaille que vaille, tant que je peux j’attends
Pour embellir l’espace du son de tes mouvements
Pouvoir rien qu’en tendresse savourer ces instants
Où le frôlé d’une main devient seul important.
 
Belle inconnue, connue,
Où es-tu ?
A quelle page ?
Quand lirai-je ton image ?
J’ai avalé le livre jusqu’à presque la fin
En remontant les lignes j’te vois partout pas loin,
Parenthèse italique parsemant mes écrits
Le blanc de page languit l’encre qui nous réunit.
Où vas-tu ?
Dis moi
Où es-tu ?
Montre-toi…
Avant la fin de la lumière
Avant que ne tombe le dernier grain
Avant que le passé nous mange dans sa tanière
Et referme à jamais la porte d’un deux-mains
Il est temps,
Viens,
Avant ... 


Dernière édition par nessim le 02.10.16 11:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Nœud lâche pas :: Commentaires

avatar
Re: Nœud lâche pas
Message le 01.10.16 14:43 par Claire Obscur
Ben dis donc !!! Je pourrais bien accourir à une telle ferveur, si je n'étais pas une vieille carne !!!
Je vais te dire ... écoute

Je rappelle ton parfum dans l’aire aux souvenirs
Par l’écho entendu je connais ton regard,
Il cache ce reflet, avant qu’il ne soit tard
De retrouver celui qui te fera devenir.


Tu es ma raison d’être
Mon étoile sur la mer
La seule à reconnaître
Dans mon ‘’il’’ sa terre

Toi plus moi, à nous deux, en somme nous faisons trois,
J’ai avalé le livre jusqu’à presque la fin
Ton blanc de page languit l’encre qui nous réunit.

Où vas-tu ?
Dis moi
Où es-tu ?
Montre-toi…

Avant la fin de la lumière
Avant que ne tombe le dernier grain
Avant que le passé nous mange dans sa tanière
Et referme à jamais la porte d’un deux-mains
Il est temps,
Viens,
Avant ...



C'est beau non ? C'est très beau !!! Celui-là je vais le partager d'art d'art !!! !!! !!!! Merci Mr, et puisque Eponine n'est pas là, je lui pique son chapeau pour le tirer bien bas !!!



bisous ! magnifique !
avatar
Re: Nœud lâche pas
Message le 01.10.16 15:49 par Vividecateri
J’attends vaille que vaille, tant que je peux j’attends
Pour embellir l’espace du son de tes mouvements
Pouvoir rien qu’en tendresse savourer ces instants
Où le frôlé d’une main devient seul important.
 J'aime et puis j'aime enfin j'aime quoi... Kissous
Re: Nœud lâche pas
Message le 13.10.16 20:36 par nessim
Claire Obscur

je suis content qu'il te plaise, je viens de jeter mon dernier carton et presque rangé...:-) je récupère mon retard...Bise sylvie
Re: Nœud lâche pas
Message le 13.10.16 20:38 par nessim
Vividecateri

cela n'est fait que pour ça Vivi :-) merci
avatar
Re: Nœud lâche pas
Message le 16.10.16 17:13 par EPONINE52
Very Happy Very Happy "Nous avons tous un autre qui compte plus que soi
Toi plus moi, à nous deux, en somme nous faisons trois,
Les autres additions ne sont que des raisons
Et la raison soustrait à la vie la passion. "
Ces mots là sont tout simplement merveilleux et comme Georges, je ne trouve pas  les mots adéquats car les commenter serait les affadir ! Tout ton poème avec ce temps inexorable en toile de fond, cet espoir de rencontrer encore l'autre est superbe et très émouvant, c'est une belle quête que celle-là, je n'en connais pas de plus belle et telle devrait être notre seule et unique quête en ce monde, trouver cet alter-ego qui nous fera oublier le sablier et qu'importent les rides, l'amour ne s'encombre pas de choses aussi futiles ! bref j'adoooooore ! Foi d'Epo Nessim, tu excelles vraiment tant dans la forme que le fond ! je cours le poster illico presto  sur ma page Facebook afin de partager mon plaisir ! CASQUETTE A RAS DE TERRE pour la beauté de tes vers ! bisous et douce soirée loin de ce monde égaré ! et merciii pour ce moment où le temps a suspendu son vol ! A bientôt !  flower king geek cheers
Re: Nœud lâche pas
Message le 22.10.16 20:38 par nessim
EPONINE52

ben tu vois les vers que tu reprends sont ceux que je me préfère dans ce texte, il y a une vraie fausse addition dans la rencontre, la tout est supérieure à la somme des parties , c'est peut être à cela que l'on reconnait le véritable sentiment, merci Christine, Bises (Mais elle est belle la campagne quand même :-)
Re: Nœud lâche pas
Message  par Contenu sponsorisé
 

Nœud lâche pas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Mots Z’Arts Voyageurs (Voyagination) :: Espace auteurs :: Poèmes-
Sauter vers: