Les Mots Z’Arts Voyageurs (Voyagination)

Forum pour auteurs et artistes
 
 AccueilAccueil  Accueil  Espace Défis Publics  Livre des commentaires (visiteurs)   L'Espace Défi   Espace des auteurs   Articles/Édito/Livres de nos Auteurs  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Moon et Anika

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
priscilla

avatar

Date d'inscription : 20/07/2016

22092016
MessageMoon et Anika

                   « S’ils étaient tant amis, pourquoi ne pas avoir cherché le vrai coupable ?
                   - Et bien, leur amitié était fragilisée par leurs cultures différentes. Les Orbinis vénèrent Anika, Déesse de la nature, ils peuvent parler aux animaux, aux arbres, au vent… Ils ont de grands pouvoirs bienveillants, de blanc vêtus, ils ressemblent beaucoup à ce que les hommes appellent « anges ». Ils vivent en harmonie avec leur environnement. Ils sont également très beaux.
Les Asthors quant à eux sont ce que l’on appelle athées. Ils n’ont pas de croyance particulière. Ils ont aussi de grands dons. Ils sont capables de se changer en animaux. Ils communiquent avec les corbeaux, les loups, les faucons…
                   - Tu veux dire que je suis une Asthor ? l’interrompit Moon.
                   - Tu dois écouter mon récit, tu comprendras tout, car c’est un peu plus compliqué que ça.
                   - Très bien, je garde mes questions pour la fin.
                   - Donc, comme je te le disais, Asthors et Orbinis avaient des cultures et croyances très différentes, mais des capacités similaires, voire complémentaires, un peu comme le Ying et le yang. Quand les Orbinis sont lumineux, presque angéliques, les Asthors sont sombres. Ils portent des vêtements de couleurs foncées, noir ou rouge, mais cela ne signifie pas qu’ils soient méchants ou maléfiques, c’est juste qu’ils préfèrent l’ombre à la lumière.
                   - Et mes parents ? Osa Moon.
                   - Ton père Alexis, prince des Orbinis et ta mère, Malika, princesse Asthors. Ils se sont rencontrés un soir de pleine lune ici même. Ils ont eu un coup de foudre fulgurant l’un pour l’autre. Ils savaient bien que leurs peuples étaient ennemis, mais ils ne pouvaient s’empêcher de s’aimer. Un jour, ta mère annonça à ton père qu’elle attendait un bébé. Ils étaient fous de joie. Pensant que la nouvelle de leur amour, et la venue du bambin réuniraient enfin leurs familles, chacun alla trouver les siens. Malheureusement, ni les Asthors, ni les Orbinis n’acceptèrent cette union, et ils voulaient encore moins de cet enfant à naître. Les jeunes amants avaient prévus de se retrouver après avoir parlés à leurs parents…
Lorsqu’ils se retrouvèrent la mine déconfite, ils comprirent que cela s’était mal passé. Ils s’enfuirent ensemble dans un coin de la forêt qu’ils savaient désert. Une seule personne les aida, le meilleur ami de ta mère… Il les prévenait des allées et venues des factions qui les recherchaient. Un jour tes parents furent retrouvés. Ça s’est passé le jour de ta naissance.
Ta mère a à peine eu le temps de te mettre au monde que les Asthors et Orbinis firent irruption. Tes parents t’ont embrassé tendrement, ta mère a donné le sac et toi a son ami et tu as été emmenée ici. On t’a déposé sur la souche et on a attendu caché que quelqu’un vienne. Tes parents ont donnés leur vie pour toi. Ils t’aimaient énormément et désiraient ta venue plus que tout, sois en sûre… Il se fait tard, conclut l’oiseau. Tu dois rentrer chez toi, le soleil va bientôt se lever.
                   - Mais…
                   - Je suis désolé Moon, nous n’avons plus le temps aujourd’hui. Rentres chez toi ! »
         Elle obéit, bien triste. Elle connaissait sa naissance. Ses parents étaient morts alors qu’elle venait de naître. Elle avait du mal à assimiler cette information.
         En rentrant chez elle, la maison était encore endormie. Elle prépara le petit déjeuner en pensant et repensant à l’histoire que son ami lui avait racontée. De lointaines images s’imposaient à elle, un peu comme des souvenirs longtemps refoulés, qui ne souhaitent qu’une chose refaire surface.
                   « D’où cela peut-il venir ? Je n’ai jamais quitté ce village ! »
         Les jours passaient et elle voyait en rêves des paysages magnifiques. Un nom aussi résonnait à ses oreilles : Maëven.
                   « Qui est cet homme ? J’espère que le corbeau pourra répondre à cette question… »
Revenir en haut Aller en bas
http://Le mondedellya.blogspot.com
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Moon et Anika :: Commentaires

avatar
Re: Moon et Anika
Message le 18.10.16 3:30 par Claire Obscur
aïe aïe ! j'arrive au 5ème et je n'ai pas la suite.... Vite, il me semble me rappeler un peu d'une petite partie que j'avais déjà lue, tu vas continuer de la poster ici j'espère ? !!!
je vais partager sur FB 
ma  petite aide au plaisir de lire ton conte
parlés à leurs parents : parlé
Tes parents ont donnés  : donné
Rentres chez toi : Rentre
petite suggestion de forme : un peu comme des souvenirs longtemps refoulés, qui ne souhaitent qu’une chose refaire surface
un peu comme des souvenirs longtemps refoulés, qui ne souhaitent qu’une chose, refaire surface.

elle voyait en rêves... (houps, une colle) je ne suis pas sûre que rêve, ici, prenne un s...
 

Moon et Anika

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Mots Z’Arts Voyageurs (Voyagination) :: Espace auteurs :: Nouvelles-
Sauter vers: