Les Mots Z’Arts Voyageurs (Voyagination)

Forum pour auteurs et artistes
 
 AccueilAccueil  Accueil  Espace Défis Publics  Livre des commentaires (visiteurs)   L'Espace Défi   Espace des auteurs   Articles/Édito/Livres de nos Auteurs  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 la fête fût quand j'ai ovulé....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
valerie benz

avatar

Date d'inscription : 31/05/2016

07062016
Messagela fête fût quand j'ai ovulé....

La fête fût quand j'ai ovulé au bon moment
car je vous désirais tant !
.
.
Faites de votre mère une femme
juste une femme.
Pas une déesse.
Pas une star.
Pas la réincarnation de....ou de....
Pas une copine.
Pas une soeur non plus
encore moins une mère-père !
.
Faites-lui de la place.
Laissez-la respirer son air, fumer son joint, se détendre avec sa chicha.
Ignorez son chapeau si vous n'aimez pas.
On ne fait pas un drame pour un couvre-chef en fourrure jaune qui pète dans la foule.
Voyons...
C'est mieux qu'une charlotte à l'hôpital, non ?
Et ses godillots en cuir tout vieilli, ben.... si elle est comme dans des pantoufles quand elle les porte, c'est l'essentiel.
Surtout qu'en cas d'urgence, elle courra plus vite pour vous secourir !
Le jour où elle ne ne sera plus là, oh comme vous l'aimerez son blouson en velours râpé que vous ne supportez plus !.... Vous fourrerez votre nez dedans. Pour la chercher.
Oh elle ne sera pas loin : une maman est toujours tout près
mais parfois on ne la voit pas.
.
Même si elle chante comme une casserole, ne lui dites pas "oh mais tais-toi !"
C'est peut-être pour se donner du courage qu'elle fredonne une chanson que vous passez en boucle dans votre chambre pendant qu'elle vous prépare votre plat préféré
qu'elle dresse la table et vous appelle, dix-huit fois.....car "c'est servi, mon canard !".....
Oui, c'est servi. Plus que les pieds à mettre sous la table.
Puis l'estomac rempli, vous filez...
Alors seule dans la cuisine, elle s'offre une pause, cigarette ou verre de vin, un instant, un rêve de mer, un chant d'oiseau, un lendemain...elle s'invente un avenir dont vous ne vous doutez guère.
Vous êtes son amour, son combat, ses joies et ses peurs, ses certitudes et ses doutes.
Mais ça non plus, vous ne le savez pas. Vous n'avez pas le temps, vous grandissez !!!
--------
Des lignes et des lignes je pourrais écrire.... autant que de pas lourds, légers, fatigués, pas à pas depuis que vous êtes foetus...
Enfants.
Des livres encore j'aimerais vous lire, des caresses vous offrir, vos mains dans les miennes j'aimerais tant encore le vivre.
Vos émerveillements, vos timides et maladroites demandes, vos désirs inespérés, puis...comblés....sans compter, votre avenir en point d'interrogation, vos premiers amours, vos trousses usées qui sentaient bon le printemps de vos enjambées, de votre destinée : j'aimerais tant encore les vivre.
Tout est là, en moi.
Tout cela a fait de moi ce que je suis aujourd'hui.
Une mère.
Juste une mère.
Pas une déesse.
Pas une star.
Pas la réincarnation de....ou de....
Pas une copine.
Pas une soeur non plus
encore moins une mère-père !
Mais pas un monstre, non plus....Non.
Acceptez mes erreurs, et sachez...que vous ne savez (presque) rien
de la femme qu'est votre mère.
Avant tout, tout au monde
vous êtes ses enfants.
Et comme elle en est fière.
Oh oui !
.
maintenant, n'oubliez plus..... chut....
Maman a besoin d'une pause cigarette ou d'un verre de vin, ou d'un rêve, ou d'un chant d'oiseau, d'une allumette pour éclairer ses nuits...
Maman sera là demain.
Et encore après-demain
et toujours
Maman sera là.
.
.
Valérie Benz
Revenir en haut Aller en bas
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

la fête fût quand j'ai ovulé.... :: Commentaires

avatar
Re: la fête fût quand j'ai ovulé....
Message le 07.06.16 17:16 par Claire Obscur
..... Silence s'impose....
Respect, c'est beau !
Heureuse aussi !
Celui-là je vais le partager sur ma page, tu vois, sur FB je l'aurais raté à coup sûr !!!

J'ai failli te proposer de le changer de place parce qu'au début il ne me semblait pas être un poème, mais il en a l'ESPRIT, le goût, l'odeur, la douceur, l'espoir, et même le son alors je le laisse ici, il y est bien !!!! Merci, bisous ! flower
avatar
Re: la fête fût quand j'ai ovulé....
Message le 07.06.16 19:54 par EPONINE52
 Super que tu l'aies posté ici !! J'suis admirative devant tant de justesse ! J'crois que t'as tout dit et superbement bien dit ! Une mère c'est tout ça, on fait de notre mieux, on vit par et pour eux, j'ai deux grandes filles de 23 et 26 ans, je les ai élevées exactement de la même façon et elles sont tout à fait à l'opposé ! L'une est débrouillarde mais l'aînée ne parvient pas du tout à couper le cordon (j'm'en plains pas mais son copain pense certainement pas pareil bien que j'sois cool avec lui !) affraid  En fait petits, ils nous occasionnent des petits soucis et grands des gros soucis ! Je crois que toute notre vie et qu'importe leur âge, nous veillons sur eux, nous voulons le meilleur ! Je l'ai partagé hier parce qu'il est vraiment juste, très riche ! J'adhère à 200 % à ta vision Valéramie !! Donc la conclusion s'impose d'elle même CASQUETTE A RAS DE TERRE pour la pertinence de tes mots si beaux !! J'te l'ai déjà dit mais vaut mieux deux fois qu'une alors gros bisous et douce soirée loin de ce monde écervelé (pour changer un peu !) Trop contente de te retrouver ! non je radote pas je sais que j'te l'ai déjà dit aussi !!! Bisouuuuuuuuus !!!!  
Re: la fête fût quand j'ai ovulé....
Message  par Contenu sponsorisé
 

la fête fût quand j'ai ovulé....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Mots Z’Arts Voyageurs (Voyagination) :: Espace auteurs :: Poèmes-
Sauter vers: