Les Mots Z’Arts Voyageurs (Voyagination)

Forum pour auteurs et artistes
 
 AccueilAccueil  Accueil  Espace Défis Publics  Livre des commentaires (visiteurs)   L'Espace Défi   Espace des auteurs   Articles/Édito/Livres de nos Auteurs  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 dors ma belle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nessim



Date d'inscription : 21/01/2016

27012016
Messagedors ma belle

Pendant que je te regardais dormir,
la bougie en a profité
pour dessiner tes rêves sur le mur
j'ai passé la nuit à te lire
je t'ai vue,
un jour,
demain
c'était bien toi tu étais la même,
toujours aussi belle
tu ne te tenais pas loin
ton regard pointait vers moi, on s'éclairait
j'ai tendu le bras,
trop court pour te toucher
des fois
c'est pas facile de se toucher dans ses rêves
seuls mes yeux pouvaient poser leur caresse
rien ne pouvait les en empêcher
de te survoler, te contourner, te goûter,
balayer ton corps sans cesse
de battements de cils accélérés
en battements de pouls désordonnés

tu me regardais main tendue, paume vers le ciel
j'ai cru que tu voulais m'offrir ce putain de soleil
je sais que tu détiens les clefs d'un univers entier
bien cachées aux décombres de ton monde brisé,

laisse moi te rafistoler,
laisse moi essayer,
si je  te dis  que je les ai tes clefs
je vais les retrouver
je vais aller au compteur  
rallumer le plafonnier
je vais peupler ta nuit de lumières colorées
pour éclairer la route qui va sur l'au-delà,
sur l'au delà de ce qui a été pour toi.

Après,
je me suis assoupi un moment
j'ai rêvé de toi demain
j'aurai préféré rêver de toi hier
ça viendra je le sais,
un autre hier est passé demain reviendra
tu seras dans mes bras,
accrochée à mes rêves de fortune
celle que je n’ai pas d’autre que toi
apaisée de toute les guerres passées, 
sous un chêne
à faire de l'ombre aux  ombres
d'un rayon de lune

je vais te raconter où mon rêve nous mène
je t'ai vue tu marchais
en bleu au bord de l'eau
la mer recouvrait les traces de tes pas
tu avais peur tu craignais ton envie de moi
les vagues elles te criaient :
monte sur son bateau
elle le savait la mer je lui avait confié
je lui ai dit  : y'a des choses que je sais dans ma tête
invente pour moi les mots en flots dis lui
combien j'ai du ciel bleu pour éteindre ses tempêtes
dis lui que je lui prête mes ailes,
mes voiles mon astrolabe,
et ma carte au trésor
on va chercher ensemble cette putain d'étoile
qui réveille les âmes et réchauffe les corps
tu as levé la tête tu as tout entendu
de mes vœux dans leurs marée.
tu as faillit ouvrir les yeux
mais tu as replongé.

dans mon rêve
sur tes lèvres
j'ai cru voir un sourire
une confidence sur ton envie
de t'offrir à mon désir
le mal à te donner,
je sais que tu fuis
le risque de sombrer
aux souvenirs,
laisse moi te dire
combien ton mal s'est fait sentir
à taper à la porte pour te dire
qu'il faut ouvrir passer
je te disais, écoute le
laisse le s'enfuir
monte dans ma montgolfière
je vais jeter tous tes sacs avant qu'on ne soit très haut,
on va grimper léger
l'amour se conjugue à petits pas au présent
pas des pas du passé
pas du passé c'est pas chassé
faut oublier
c'est dépassé
je sais que dedans tu te sens toute cassée
je peux tout te recoller
laisse-moi te serrer
dans ma nacelle au-dessus de leur ciel fatigué
on va monter voir les oiseaux dans tes yeux,
dans mon rêve pour toute réponse
tu souriais
aux couleurs d'un jour qui naissait
baigné de silence connivence au passage
à la paix qui courait aux courants des nuages
les nuages aussi sont au courant,
ils étaient au dessus de la mer quand je t'ai racontée
ils n'ont pas soufflé mot au vent
et mes mots ne t'ont pas réveillée

moi j‘ai ouvert les yeux
je te regardais, je t'ai murmuré
l'envie d'un baiser
tu es restée lèvres muettes bouche bée
je fixais tes lèvres
que mes lèvres demandaient
elles leur disaient
j'ai besoin de partage
de confier un message
qui s’en revient des plages
ou le ciel prend la terre en mariage
et je t'entendais dire aux embruns
l'amour c'est comme la mer
ça vient et se retire, salée
d'une vague à l'autre on se perd
au risque de se laisser couler

je t'ai regardée
et pendant que je te regardais dormir,
le jour s'est levé trop tôt
j'avais pas envie d'atterrir
de me décoller de ta peau
te serrer
t’embrasser
que tu nous fasses rêver
à nouveau


Dernière édition par nessim le 01.02.16 10:50, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

dors ma belle :: Commentaires

avatar
Re: dors ma belle
Message le 28.01.16 19:13 par EPONINE52
Vraiment, je ressors de ton poème à bout de souffle ! C'est tout un ouragan de mots qui porte en écho le besoin viscéral d'apaiser l'âme éclopée et fragile ! Tout simplement sublime ! J'adore "je sais que tu détiens les clés cachées au fond de ton monde brisé" ! Tellement fort en ressentis ! Un poème qui flirte entre onirisme et réalité, les éléments, la nature, tout s'imbrique pour être dans la trajectoire de l'autre, l'atteindre par-delà ses maux. C'est une supplique de toute beauté ! Je m'incline devant tant de magnificence ! Foi d'Epo, BONNET A RAS DE TERRE ! Je vais lui faire la totale et le poster sur tous les réseaux afin de partager mon plaisir ! Merciiii pour ce tsunami d'émotions Nessim ! Gros bisous et douce soirée loin de ce monde hébété ! à bientôt !! Razz I love you bounce
Re: dors ma belle
Message le 29.01.16 10:11 par nessim
pas facile d'atteindre l'autre qu'il ait les yeux fermés ou ouvert...a moins...de pouvoir lire ses rêves...
merci Christine, tu m'a fait grand plaisir.
avatar
Re: dors ma belle
Message le 29.01.16 10:42 par laurent P
Des vagues et des embruns comme ceux que l'on trouve sur la cote sauvage de Quiberon.. coté océan où les élément peuvent se déchainer et nous transporter... l'amour que tu dépeins a cette force là, celle qui soulève de terre et nous repose ailleurs... Bravo Smile
avatar
Re: dors ma belle
Message le 29.01.16 10:52 par Sortilège
Il porte un souffle qui ne ressemble guère au tien, celui que tu portes d'habitude. La muse a peut-être changé... ou l'amour ?
La mer nessim a son bleu, bien à elle. Very Happy
Re: dors ma belle
Message le 29.01.16 11:48 par nessim
@laurent P a écrit:
Des vagues et des embruns comme ceux que l'on trouve sur la cote sauvage de Quiberon.. coté océan où les élément peuvent se déchainer et nous transporter... l'amour que tu dépeins a cette force là, celle qui soulève de terre et nous repose ailleurs... Bravo Smile
Laurent, j'aime beaucoup la mer comme toutes les forces de la nature dans laquelle j'ai appris a me ressourcer en méditation, s'il y a une force similaire ce serait celle de l'amour ou...point n'est besoin de trop méditer:-) merci à toi de ta lecture
Re: dors ma belle
Message le 29.01.16 11:57 par nessim
@Sortilège a écrit:
Il porte un souffle qui ne ressemble guère au tien, celui que tu portes d'habitude. La muse a peut-être changé... ou l'amour ?
La mer nessim a son bleu, bien à elle. Very Happy
ha...il y en a une qui suit :-) est ce que l'on choisit ses muses,dis moi ?...le bleu de la mer contient tous les bleus du ciel, elle nous renvoie celui des draps de la nuit en cour, et refait son lit quand le vent pousse le jour...
en fait cela fait un moment que je me met a une écriture plus libre tout en conservant celle des vers "contraints" par ce que...je tente l'expression du micro et des vers déclamées très bientôt ou je vais "tenter" de faire vivre deux textes l'un que tu connais très cadré, et un autre plus "slam" je te dirais le nombre de tomate et d'oeufs que j'aurai récolté:-)) merci Sorty de suivre pieds a pieds
avatar
Re: dors ma belle
Message le 29.01.16 13:37 par Sortilège
Hé bien très cher, il s'agit toujours de gagner sa pitance Wink
Re: dors ma belle
Message le 29.01.16 13:57 par nessim
@EPONINE52 a écrit:
Vraiment, je ressors de ton poème à bout de souffle ! C'est tout un ouragan de mots qui porte en écho le besoin viscéral d'apaiser l'âme éclopée et fragile ! Tout simplement sublime ! J'adore "je sais que tu détiens les clés cachées au fond de ton monde brisé" ! Tellement fort en ressentis ! Un poème qui flirte entre onirisme et réalité, les éléments, la nature, tout s'imbrique pour être dans la trajectoire de l'autre, l'atteindre par-delà ses maux. C'est une supplique de toute beauté ! Je m'incline devant tant de magnificence ! Foi d'Epo, BONNET A RAS DE TERRE ! Je vais lui faire la totale et le poster sur tous les réseaux afin de partager mon plaisir ! Merciiii pour ce tsunami d'émotions Nessim ! Gros bisous et douce soirée loin de ce monde hébété ! à bientôt !! Razz I love you bounce
je suis content que ce texte te plaise Christine (comme dit par ailleurs) je tente un style plus libre sans lâcher le classique, il faut que j'affine, je crois que je ferais comme d'hab, y revenir plusieurs fois:-) à bientôt et bravo pour cet espace que l'on se partage...merci à toi
avatar
Re: dors ma belle
Message le 29.01.16 17:34 par Vividecateri
Je viens de le lire et de le commenter chez la plume... Kissous Nessim ... dans les cieux, je vois les oiseaux
avatar
Re: dors ma belle
Message le 30.01.16 0:40 par Claire Obscur
Hello Nessim, je te remercie d'avoir reposter ton texte ici, je vais aller supprimer l'autre, et du coup je réécris mon com. 
Tout d'abord merci de ta témérité en venant faire crisser tes roues de cascadeur sur un site en chantier. Grâce à toi et à tous les courageux qui vont s'y frotter, quelques bosses seront rabotées et quelques creux comblés. 
Je te disais donc, en plus bref, car je pose pour un instant mon rôle d'admin qui me préoccupe tant en ce moment, au détriment de celui de lecteur et d'écriveur...,  Je l'ai relu, et dégusté
Te dire que c'est BEAU n'est pas assez précis ! c'est un texte enchanteur qui fait rêver bien sûr...  et pour finir ça m'a donné envie de m'endormir au bord de l'océan avec les vagues, le ressac... J'ai entendu ton rêve qui se baladait vers le sien même si "des fois c'est pas facile de se toucher dans ses rêves"; comme tu le dis si bien, (j'adore cette phrase) j'entendais comme un frôlement léger que j'aurais rêvé moi-même. Pour le lire il faut s'installer dans un fauteuil, et se le lire doucement ! Merci Nessim
Re: dors ma belle
Message le 30.01.16 0:43 par nessim
@Vividecateri a écrit:
Je viens de le lire et de le commenter chez la plume... Kissous Nessim ... dans les cieux, je vois les oiseaux
je vais aller voir :-) dis donc je viens te voir ton âge...c'est sérieux tout ce temps passer sur ordinateur? y'a pas de devoirs qui traînent?
ha et une citation, je pense que tu aimeras : "qui peut voir les nuages dans l'eau peut voir les poissons nager dans le ciel." il y a des oiseaux qui cohabitent bien avec les poissons...de loin d'accord:-)
bises Vivi @+
avatar
Re: dors ma belle
Message le 30.01.16 0:54 par Claire Obscur
on a posté pile en même temps, le temps que je post mon com, que j'attende le retour au forum, histoire de voir si tout s'était bien passé, et je vois le tien déjà en dessous du mien, à 3 mn d'intervalle en plus ! impossible ça ! Mais bon du coup j'espère que tu ne vas pas loupé mon dernier com... Bises !
Re: dors ma belle
Message le 30.01.16 10:14 par nessim
@Claire Obscur a écrit:
Hello Nessim, je te remercie d'avoir reposter ton texte ici, je vais aller supprimer l'autre, et du coup je réécris mon com. 
Tout d'abord merci de ta témérité en venant faire crisser tes roues de cascadeur sur un site en chantier. Grâce à toi et à tous les courageux qui vont s'y frotter, quelques bosses seront rabotées et quelques creux comblés. 
Je te disais donc, en plus bref, car je pose pour un instant mon rôle d'admin qui me préoccupe tant en ce moment, au détriment de celui de lecteur et d'écriveur...,  Je l'ai relu, et dégusté
Te dire que c'est BEAU n'est pas assez précis ! c'est un texte enchanteur qui fait rêver bien sûr...  et pour finir ça m'a donné envie de m'endormir au bord de l'océan avec les vagues, le ressac... J'ai entendu ton rêve qui se baladait vers le sien même si "des fois c'est pas facile de se toucher dans ses rêves"; comme tu le dis si bien, (j'adore cette phrase) j'entendais comme un frôlement léger que j'aurais rêvé moi-même. Pour le lire il faut s'installer dans un fauteuil, et se le lire doucement ! Merci Nessim
ha...ben je n'arrivai pas a poster la réponse..l'heure surement:-) je suis content que ce texte te plaise, je ne l'ai pas complètement achevé, j'avais envie de décorer les murs de votre bel édifice, il y a dedans ce que tu as trés bien senti, un frôlement de pensé pour ne pas réveiller le jour...et merci à toi et à tout ceux qui œuvrent sur ce forum...à bientôt
Re: dors ma belle
Message le 30.01.16 10:15 par nessim
@Claire Obscur a écrit:
on a posté pile en même temps, le temps que je post mon com, que j'attende le retour au forum, histoire de voir si tout s'était bien passé, et je vois le tien déjà en dessous du mien, à 3 mn d'intervalle en plus ! impossible ça ! Mais bon du coup j'espère que tu ne vas pas loupé mon dernier com... Bises !
alors visiblement nos muses se fréquentent aux mêmes heures...bises
Re: dors ma belle
Message  par Contenu sponsorisé
 

dors ma belle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Mots Z’Arts Voyageurs (Voyagination) :: Espace auteurs :: Poèmes-
Sauter vers: