Les Mots Z’Arts Voyageurs (Voyagination)

Forum pour auteurs et artistes
 
 AccueilAccueil  Accueil  Espace Défis Publics  Livre des commentaires (visiteurs)   L'Espace Défi   Espace des auteurs   Articles/Édito/Livres de nos Auteurs  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 Sujets 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
17072017

[size=32]Pensées-lucioles[/size]

Tu as été ma seule véritable histoire
Du genre de celles auxquelles on pense parfois le soir
Comme...
 
par Tsu - Commentaires: 3 - Vues: 34
24072017

Des fois, lorsque je me réveille
Avant même que conscience ne soit,
J'ai les sens qui se mettent en éveil,
Ils ne me réveillent que de toi.
 
par nessim - Commentaires: 2 - Vues: 31
19062017










 

Je ne veux plus de toi dans ma tête
A me grignoter comme une petite bête !
 
 
par nessim - Commentaires: 5 - Vues: 87
16072017



Cette Dame (majuscule évidente quand on a la chance de La connaître) , vit seule dans une grande maison, très isolée....et juste à côté, .......tout contre le Camping Municipal. Une bien fictive compagnie, puisque celui-ci n'est ouvert que quelques mois par an, n'offrant que des emplacements pour tentes, et des mobil-homes ; et un petit local servant d'accueil, devant lequel deux tables, des bancs, deux chaises et une gamelle pour les chiens sont posés.
Bizarrement, une grande barrière rouge et blanche est plantée à l'entrée......
 
par valerie benz - Commentaires: 1 - Vues: 22
01072017

Veuillez vous installer dans la salle d'attente
Nous vous appellerons.
- Oui.
.
- "C'est drôle, elle a la même surface que le chenil".
Là où nous patientons.
- Tous.
.
Heureusement que j'ai emmené mon tricot.
Oh comme mes aiguilles sont lentes !
Tric Trac Tric Trac...
.
Si ça tombe j'énerve les patients impatients
de passer dans le tunnel.
- Epreuve.
.
Je le suppose, à entendre leurs silences.
Ceux qui attendent ont mauvaise mine :
tristes.
.
C'est mon tour : inconsciente
de ce que...
 
par valerie benz - Commentaires: 7 - Vues: 67
23062017


La demoiselle......le jeune homme
Pile….ou face ?

La demoiselle

J'ai du mettre ma plus jolie robe
Car...
 
par Tsu - Commentaires: 1 - Vues: 65
19062017

C’est en bord d’eau
De l’île de Ré
Que j’ai mis,
Posés sur un sofa
Restant hors sol
Des mots qui t’attendent là,...
 
par nessim - Commentaires: 3 - Vues: 56
26052017

Le trajet tourmenté

Tous ces moments passés dans la noirceur
Les bas-fonds, les profondeurs
 
par Tsu - Commentaires: 1 - Vues: 49
11062017

Et je suis allée travailler, sans....
sans...
sans..... rien d'autre que l'heure qui m'a fait prendre mes chiffons
et ma voiture.
Sans penser à rien.
Parfois jeter un oeil sur la mer, car dans cette maison,......la vue/vie est magique...ON SURVOLE LA MER !
Je t'assure !

Et Monsieur, et Madame, ...ont chacun leur chambre, leur étage, leur linge......

Je n'écoute pas Madame qui se plaint de Monsieur, qui lui ne se plaint jamais de rien.

Madame a des "biens", et Monsieur peut-être aussi??car chacun se supporte, se côtoie, en râlant ou...
 
par valerie benz - Commentaires: 0 - Vues: 25
10042017


Je te promets d'être sage

le temps de t'attendre

Je ne tournerai aucune page

le temps d'accepter, d'entendre

Que je ne suis pas une diva, ni à l'envers ni à l'endroit

Juste une femme dormant à l'hôtel

Que jamais... tu ne mesureras

ma petitesse face à toi, Mon amour éternel.

Je resterai là où tu sais que je suis.

Sur ce canapé, en ce hameau, cette île.

Je m'y enfonce, près de mon chien qui gémit

Gavé de gélules, sous mes caresses ..futiles ?

Je te promets de ne...
 
par valerie benz - Commentaires: 4 - Vues: 88
19052017



C'est étrange
pour moi.
Certainement uniquement pour moi
de penser à ces deux êtres qui s'aiment.
. Impossible de me souvenir
de ce qui a déclenché cette image, dès mon arrivée.
.
Comme les effluves du bâton d'encens
au bord du lit, je me promène
me délecte, me mêle aux orgasmes.Je peine
croyez-moi, d'être là, indiscrète, indéli-chatte
effluve de jouissance, de voyage en tapis-volages :
n'est pas heureux qui veut.

.
Des gens sèment des sentiments. Simplement.
Ses yeux bleus, sa peau douce ; et son rire
 
par valerie benz - Commentaires: 2 - Vues: 73
26052017

La sentinelle éventrée

Je vois des oiseaux s'envoler
De douces volutes de fumée
 
par Tsu - Commentaires: 0 - Vues: 24
28042017

On a fait comme si…

Quand tu es parti avec le vent
Semant le trouble, le néant
 
par Tsu - Commentaires: 1 - Vues: 56
30042017

[size=24]Combat dans les cris du silence 

[/size]

Sculpture de l'auteur. La suite de "Souffrance"
qui se trouve ici et les références 
 
par Claire Obscur - Commentaires: 0 - Vues: 20
24042017

Faut qu'je vide ma bibliothèque

Après l'après-midi au soleil
Je n'en croyais pas mes oreilles
 
par Tsu - Commentaires: 3 - Vues: 62
28042017

La Reine des rats

La reine des rats
Nous sourit, tend les bras
Pour...
 
par Tsu - Commentaires: 2 - Vues: 43
06022017

Mot, mot, mot ?

Oui ?

Où es-tu ?

Sur ta langue !
Sur le papier aussi
Dans ta tête
Dans tes mains
Au creux de ton honneur
Posé sur ton humour
En larme sur ton chagrin lourd
En pleur au sein de l’horreur
En encre bleue, noyé dans la peur
Je suis dans le vent qui parle aux feuilles
Dans le chant de l’oiseau qui remercie
Dans les escargots qui sont en deuil
 
par Claire Obscur - Commentaires: 6 - Vues: 140
12032017


pour Elise
Tu écouteras le vent
Il te suffira d'un sourire
D'un discret petit rire
D'apprivoiser les nuances
Au moment de la danse

D'oser ta présence
Tes jolis yeux immenses
Qui font se retourner
D'un regard amusé
Voir ce qui est là
Juste devant toi
D'aimer sans juger
D'aimer respirer
Tu regarderas les rayons du soleil
Qui font briller les merveilles
Plongeras dans les...
 
par Tsu - Commentaires: 2 - Vues: 91
29032017



- Allongez-vous.

Silence. Tête baissée. Plusieurs secondes passent.
"La table n'est pas propre".

- Ah oui.

Le bruit du rouleau tiré à toute vitesse.
Le papier chiffonné dans ses doigts.
Ses mains s'en libérant dans une poubelle que je ne vois pas.
Et la nouvelle nappe sur laquelle je m'allonge.

- Ah vous avez une combinaison.
"Non, ce n'est qu'une robe."

Silence. Nous deux. Silence.

Tâtonnement sur mes jambes. Effleurées.
Gestes hésitants, qui cherchent, qui n'osent.

- Redressez-vous...
 
par valerie benz - Commentaires: 1 - Vues: 46
11032017


Dans l'écrin de ses chagrins
Enfoncé dans le velours
Un tout petit nuage d'embruns
ride les soirs et matins
de la vieille demoiselle.

Sous ses gants de soie, honteux
sont les points bruns de sa peau.
Les yeux pleins de malice, eux
soudain s'éteignent sous l'eau
qu'écope la vieille demoiselle.

Mais les joues restent humides.
Les cils coulent : la noirceur
de la potion du druide
couvre plèvre et coeur;
Oh mademoiselle se rebelle !

------------------------
Jeté l'écrin, à la Pointe des Capucins
 
par valerie benz - Commentaires: 4 - Vues: 89
19032017

Effleurement

Il n'y avait rien d'obscur de ton coté
Rien de mauvais à rencontrer
 
par Tsu - Commentaires: 1 - Vues: 51
24032017

L’impact des gouttes sur le métal sonnait en elle comme les nuits d'avant. Un avant très lointain.
.
C'était de mauvaise augure, mais d'un geste de la main, elle chassât, .... aussitôt les pieds sur le sol, ...les nausées, et jeta le café amer dans l'évier. Grognon. Elle était grognon.
Pourquoi ce clapotis avait-il surgi cette nuit, ces effluves d'antan, ce sommeil agité, ces images encombrantes ?
.
Sous la douche, les souvenirs remontèrent....
.
Quand toute jeunette, elle brandissait au-dessus du lit son oreiller inondé de sueur, face à la cascade de ses cauchemars,...
 
par valerie benz - Commentaires: 3 - Vues: 58
28032017


Y'a des regrets qui traînent dans mes rues
des chimères folles qui grimpent sur mes murs
et puis des espoirs à perte de vue
même si le vent s'engouffre dans mes voilures

 
par EPONINE52 - Commentaires: 2 - Vues: 51
24022017

Il est des pères indécents
de par leur mort.
Et des pères innocents
en partance.
Il en est des fatigués de s'être tant battus
pour prouver à leurs filles qu'elles étaient bienvenues
au monde.


Il est des pères indifférents
de par leur silence.
Et des pères insolents
en trois mots.
Il en est des maladroits, conscients et rebelles
désireux de parler droit : tu es, je suis, nous sommes
ce monde.

Il est des pères éternels
de par l'amour.
Et des pères si tremblants
en fusion.
Il en est tant des...
 
par valerie benz - Commentaires: 3 - Vues: 140
26022017

Tes larmes sur mes cendres

Le bruit de tes larmes sur mes cendres
Eclaboussures qui se font entendre
 
par Tsu - Commentaires: 3 - Vues: 76
19022017


humour tendresse
Hoooo de France !!!
.
Les paupières se baissent pour regarder mon île.
Les cils noirs de mascara, de suie... des dames et demoiselles
battent lourdement puis s'ébrouent en jolies ombrelles
se balançant, par amour, parce-que rien n'est inutile...
dans les Hauts de France.

Les mains rêches des unes, manucurées des autres
se posent sur les hanches. Les cous se tendent, à l'affût :
un appel au secours, près du moulin, moi oui, et toi, entendu ?????
Le poulailler vole, souffle, secoue ses ailes gelées, et dégote
un poussin, sale - "d'où qu'il...
 
par valerie benz - Commentaires: 2 - Vues: 73
16022017

[size=32]Ha ! Les saisons….[/size]

Ha ! Les trahisons
Les sourires, les passions
Dans le vent d'hivers
 
par Tsu - Commentaires: 3 - Vues: 105
18022017

Les sous-vêtements de la tourmente


Quand j'ai perdu ma première culotte
On m'a dit qu'elle sentait l'échalote
Quand j'ai égaré ma deuxième culotte
On s'en était servi comme mascotte
Ma troisième culotte ?
Horrible, on aurait cru une tête de lotte
Que...
 
par Tsu - Commentaires: 2 - Vues: 72
06022017

C'était perdu d'avance
C'était un peu osé
De vouloir juste désirer
Les faces mélancoliques
Les grimaces comiques
Disparues un beau jour
Comme les braises dans le four
 
par Tsu - Commentaires: 3 - Vues: 85
06022017

Chez vous, Monsieur...

Toujours j'irai en votre manoir.
Et toujours je me souviendrai
Des émotions que j'ai vues dans vos yeux
Du respect de vos pas sur les pierres
De vos mains caressant les tours
Toujours je retournerai au manoir.

Par tous les temps, surtout !
En plein vent, sous la pluie, comme aujourd'hui
c'était bon. Quelle force ! Quelle force ?
Me ramène, à toute heure, sans bravoure...
Juste par (égoïste) besoin, ravissement, au salon de velours ?
Des histoires y dansent en farandoles dans le lierre, j'ouïs...
 
par valerie benz - Commentaires: 1 - Vues: 83
 Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  SuivantRevenir en haut 
Utilisateurs parcourant actuellement ce forum: Aucun
Modérateurs:EPONINE52, comité de lecture, Vividecateri
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers:  
Nouveaux messages Nouveaux messages
Nouveaux messages [ Populaire ] Nouveaux messages [ Populaire ]
Nouveaux messages [ Verrouillé ] Nouveaux messages [ Verrouillé ]
Pas de nouveaux messages Pas de nouveaux messages
Pas de nouveaux messages [ Populaire ] Pas de nouveaux messages [ Populaire ]
Pas de nouveaux messages [ Verrouillé ] Pas de nouveaux messages [ Verrouillé ]
Annonce Annonce
Annonce globale Annonce globale
Note Note